BFM Business

Volkswagen arrête la vente de ses modèles diesel aux Etats-Unis

Les modèles diesel VW et Audi dont le géant allemand arrête la vente aux Etats-Unis, représentaient 23% du total des ventes de la marque Volkswagen en août aux Etats-Unis.

Les modèles diesel VW et Audi dont le géant allemand arrête la vente aux Etats-Unis, représentaient 23% du total des ventes de la marque Volkswagen en août aux Etats-Unis. - Odd Andersen-AFP

Le géant allemand de l'automobile cesse, jusqu'à nouvel ordre, de vendre outre-Atlantique, les modèles diesel quatre cylindres de ses marques VW et Audi.

Dégât collatéral de la révélation de sa tricherie aux normes anti-pollution : Volkswagen a indiqué, ce lundi 21 septembre, arrêter de vendre les modèles diesel quatre cylindres de ses marques VW et Audi aux Etats-Unis. Cette interruption vaut jusqu'à nouvel ordre, selon un porte-parole de la firme allemande.

Les modèles concernés représentaient 23% du total des ventes de la marque Volkswagen en août 2015 aux Etats-Unis. De janvier à août, cette marque a vendu près de 240.000 voitures sur le marché américain.

Quelques heures plus tôt, l'action du constructeur allemand dévissait de 20% à l'ouverture, à la Bourse de Francfort, ce lundi 21 septembre 2015.

Volkswagen avait placé un logiciel espion

Cette chute est la conséquence directe des révélations portées par l'agence américaine pour l'environnement (EPA).

Cette dernière a accusé le groupe allemand d'avoir triché, en équipant certaines voitures d'un logiciel espion lui permettant de dissimuler le niveau réel des émissions de certains gaz polluants.

Volkswagen risque potentiellement une amende maximale pouvant aller jusqu'à 18 milliards de dollars (soit environ 16 milliards d'euros) ce qui représenterait environ 1,5 fois son bénéfice de 2014 (10,9 milliards d'euros).

F.B avec AFP