BFM Business

Valenciennois: pour limiter les contacts, les transports deviennent gratuits le temps du confinement

Un usager des transports en commun pendant la crise du coronavirus.

Un usager des transports en commun pendant la crise du coronavirus. - AFP

Les abonnements seront suspendus ou remboursés, a-t-il été également annoncé.

À compter de ce samedi, trams, bus et transports à la demande du réseau du Valenciennois et du Hainaut sont gratuits. Une mesure destinée à durer jusqu'à la fin de la période de confinement, a indiqué Transvilles sur son site internet.

Les abonnements mensuels et annuels seront soit suspendus, soit remboursés, précise l'opérateur de transports. Et ajoute que plus d'informations seront mises à disposition des usagers à partir de la semaine prochaine.

"La gratuité s’impose à présent pour éviter le maximum de contacts et d’échanges de monnaie", a justifié Anne-Lise Dufour-Tonini, présidente du Simouv dans un communiqué ce samedi midi.
Florian Bouhot