BFM Business

Une Nissan électrique cartonne en Norvège

La Nissan Leaf, 100% électrique, est le véhicule le plus vendu en Norvège en octobre.

La Nissan Leaf, 100% électrique, est le véhicule le plus vendu en Norvège en octobre. - -

Le partenaire de Renault prend la tête des ventes de voitures dans le royaume nordique, avec la Nissan Leaf. Pour le second mois consécutif, les Norvégiens privilégient les véhicules électriques.

En France, la Zoé est un peu à la peine. Mais en Norvège, c’est Nissan, le partenaire de Renault, qui fait exploser les ventes avec un modèle électrique, la Leaf. En octobre, le modèle 100% électrique a été en tête des ventes dans le pays. La Norvège possède les plus importantes réserves de pétrole de l’Europe. Mais qu’importe, les Norvégiens préfèrent rouler à l’électrique.

La Nissan Leaf devance ainsi l’Auris de Toyota et la Golf de Volkswagen, selon les extimations de l’institut spécialisé Opplysningsraadet for Veitrafikken (OFV). Le modèle électrique représente une part de marché de 5,6% en octobre.

Des incitations à rouler électrique

Au total, toutes marques confondues, les véhicules électriques ont représenté 7,2% de parts de marché en octobre, un niveau qui a presque doublé sur un an. Mais les bonnes ventes de voitures électriques dépendent surtout "du maintien à long terme de ces incitations par les autorités", a estimé Paal Bruhn, un responsable d’OFV.

Le pays nordique a mis en place de nombreuses incitations à rouler électrique. Les véhicules électriques ne payent par exemple pas les péages, peuvent emprunter les couloirs de bus et peuvent se garer gratuitement dans les parkings publics.

En septembre, la Tesla en tête

En septembre déjà, c’est une autre voiture électrique qui caracolait en tête des ventes: la Tesla S.

Mais ce bon classement du modèle haut-de-gamme du constructeur américain Tesla est surtout le résultat de livraisons de commandes cumulées. La Tesla S est, en effet, fabriquée aux Etats-Unis. Et en septembre, plusieurs centaines de véhicules ont été livrés, dont un au prince Haakon de Norvège.

A.D. avec AFP