BFM Business

Uber veut battre son record pour le Nouvel An

Les prix de la société de VTC devraient grimper pendant la nuit de ce 31 janvier

Les prix de la société de VTC devraient grimper pendant la nuit de ce 31 janvier - Uber

Uber vise les 100 millions de dollars de chiffre d'affaires dans la soirée du Nouvel An. Pour ce faire, la compagnie de VTC a besoin de transporter 2 millions de personnes dans le monde, soit dix fois plus que lors du réveillon 2013.

L'année dernière, le jour de l'an a été la plus grosse soirée de l'existence d'Uber. Alors que 2015 approche, le groupe leader du secteur des VTC compte bien battre son record, ce mercredi 31 décembre.

Sur son message envoyé à tous les utilisateurs de son application à travers le monde, Uber précise bien avoir "plus de 2 millions de trajets en perspective sur l'ensemble du réseau". Un pari de taille, puisqu'en 2013, le VTC avait transporté environ 200.000 personnes, donc dix fois moins que ses prévisions pour cette année, note Business Insider.

Deux fois plus de demande qu'un samedi soir

"Si Uber atteint ses objectifs, et que ses prix restent similaires à ceux de l'année passée, Uber pourrait atteindre 100 millions de dollars de revenus durant la Saint-Sylvestre", note le site.

Comme d'habitude, 80% de cette somme reviendra de toute façon au conducteur, l'entreprise touchant les 20% restants. Mais l'information reste intéressante, tant Uber rechigne à donner des chiffres précis sur ses résultats, ses effectifs et ses objectifs.

Pour assurer ses objectifs, Uber précise donc aux utilisateurs à quel créneau ils auront le plus de chance de trouver un véhicule qui ne sera pas surtaxé. "A priori, par rapport à un samedi soir, qui est la période où Uber est le plus utilisé toute l'année, la demande risque de doubler, voire de tripler", estime le service communication de l'entreprise.

500.000 utilisateurs en France

Et, c'est le principe même d'Uber, les prix grimpent avec la demande, en doublant, triplant ou quadruplant, un système prévu pour attirer plus de chauffeurs sur les routes. "L'évolution se joue à la minute", rappelle l'entreprise.

En France, Uber n'a pas annoncé d'objectif dans les six villes où elle est implantée. Elle ne communique pas non plus le nombre de chauffeurs inscrits, en l'estimant simplement à "plusieurs milliers", mais affirme que le nombre d'utilisateurs de l'application a passé la barre des 500.000.

Une soirée record pourrait faire du bien à la société de VTC: depuis quelques mois, les scandales se multiplient pour Uber. Son système d'augmentation des prix en cas de forte demande avait été jugé de très mauvais goût quand il demandait aux habitants de Sydney craignant une attaque terroriste de payer quatre fois le prix normal pour sortir du centre-ville. Pour se racheter, la start-up avait offert toutes les courses de la journée.

En Europe, c'est plutôt son service entre co-voiturage et VTC, UberPop, qui fait parler. Les chauffeurs de taxi protestent contre cette concurrence qu'ils estiment "déloyale", et en Espagne, le service a été interdit.

J.S