BFM Business

Solex et Matra déploient des vélos électriques à Avoriaz

-

- - Taquiman - CC

Easybike, la maison-mère de Solex et Matra, va mettre à disposition à la location et en libre-service des vélos électriques à Avoriaz, la station de ski entièrement piétonne depuis sa création.

Solex-Matra va déployer ses vélos électriques en montagne, à 1800 mètres d'altitude. À Avoriaz, ces deux-roues électrifiés seront le seul moyen de transport motorisé à circuler aux côtés des emblématiques calèches de la station de ski totalement piétonne.

Easybike, la maison-mère des deux marques, a noué un contrat de trois ans avec la ville interdite aux voitures depuis sa création dans les années 60. Le leader français du vélo à assistance électrique fournira une offre de location et de vélo en libre-service. Ces engins serviront aussi bien aux loisirs, comme la randonnée ou la glisse, qu'aux déplacements au sein de la vaste station.

Des policiers et des gendarmes en fatbike dans la neige

Dans un environnement où le climat change radicalement de janvier à août, la flotte sera adaptée en fonction de la saison. En hiver, les ski7, Intersport et autres SkiLand proposeront une centaine de fatbikes, des vélos spécifiquement conçus pour rouler dans la neige grâce à leurs gros pneus, commercialisés sous la marque "sport, performance" d'Easybike, à savoir Matra. Par ailleurs, les policiers, gendarmes, agents de la mairie et de l'Office du tourisme de la station seront équipés des mêmes engins pour circuler dans la ville sans voiture.

-
- © Matra

En été, les fatbikes restent disponibles à la location, parce que même s'il n'y a plus de neige, "c'est une question de mode, de look pour certains", souligne Jean-Christophe Bajoit, d'Easybike. S'y ajoute une offre de 50 VTT électriques Solex en libre-service, avec des stations qui seront installées au printemps et démontées à l'arrivée des frimas.

Des vélos qui mènent jusqu'en Suisse

Des petits modèles de vélos électriques permettront aux familles d'explorer "le plus vaste domaine skiable d'Europe en deux-roues pendant une journée entière, d'aller visiter ses sites de lacs remarquables", s'enthousiasme Jean-Christophe Bajoit. Mieux: "Ils pourront aller jusqu'en Suisse, grâce aux bornes de recharge installées un peu partout".

En effet, ce vaste partenariat prévoit également l'installation de bornes de recharge, des sortes d'armoires dans lesquelles les cyclistes pourront échanger leur batterie vide contre une bien chargée. Ces bornes seront placées aussi bien sur les pistes de ski pour recharger ceux qui randonnent en montagne l'été, que dans la station. "Sept loueurs, normalement concurrents, ont accepté de fournir la même offre pour nos vélos (de 50 à 70 euros par jour), et d'héberger une borne de rechange de batterie", explique Grégory Trebaol, le dirigeant d'Easybike.

Enfin, la station projette de construire de nouvelles pistes dédiées au VTT électrique pour atteindre 80 kilomètres cyclables, dans la station et ses alentours.

Nina Godart