BFM Business

SNCF Réseau lance une filiale dédiée aux drones

SNCF Réseau vient de lancer Altametris, une nouvelle filiale dédiée aux drones.

SNCF Réseau vient de lancer Altametris, une nouvelle filiale dédiée aux drones. - SNCF Réseau - CAPA Pictures - Christophe Petit-Tesson

Le gestionnaire d’infrastructures ferroviaires SNCF Réseau vient de créer Altametris. Cette nouvelle entité, dédiée à l’utilisation de drones, pourra proposer ses services à d’autres entreprises.

L'attrait de SNCF Réseau pour les drones se vérifie. Depuis 2012, le gestionnaire du rail français (ex-RFF) utilise ces appareils afin de surveiller les voies ferrées et d'inspecter les ponts ou parois rocheuses situés sur le parcours des trains. Pour le président de l'entreprise, cette "activité en plein développement" justifiait pleinement la création d'une filiale dédiée, Altametris. Une branche composée de 20 ingénieurs, télé-pilotes et développeurs disposant d'une flotte de 12 drones. 

En accordant plus d'autonomie aux équipes dédiées à ces nouvelles activités, Patrick Jeantet espère que la nouvelle entité va pouvoir s'affranchir des lourdeurs auxquelles fait régulièrement face l'entreprise publique. "Il y a des règles administratives assez importantes, qu'il faut respecter, et qui empêchent toute souplesse" indique-t-il. Or, dans le cadre de cette nouvelle activité il faut être "adaptable, réactif, capable de développer très rapidement un usage, d'en arrêter un autre, de procéder à des achats de matériel très rapidement". 

"Confirmer le leadership français sur les drones civils"

À la tête de SNCF Réseau depuis mai 2016, Patrick Jeantet poursuit en expliquant que la création d'une filiale dédiée offre d'autres avantages. "Une fois que les technologies sont déployées industriellement et validées industriellement, à ce moment-là on peut vendre notre savoir-faire, vendre nos prestations à d'autres gestionnaires d'infrastructures ou industriels", notamment les réseaux téléphoniques, indique-t-il. 

Approuvant l'opération menée par SNCF Réseau, le secrétaire d'État aux Transports estime que "les drones constituent un outil très performant pour la surveillance des infrastructures, notamment les équipements difficiles d’accès".

Selon Alain Vidalies "la filiale qui vient d’être créée répond à l’ambition du déploiement opérationnel rapide et maîtrisé de drones au sein du système ferroviaire". Cette nouvelle entité, Altametris, permet en outre "de confirmer le leadership français sur les drones civils, avec le souci de rester en pointe."

A.M. avec AFP