BFM Business

La SNCF sera dans le vert en 2016

La SNCF a constaté une baisse du trafic liée aux attentats en 2016.

La SNCF a constaté une baisse du trafic liée aux attentats en 2016. - Loic Venance - AFP

Malgré un chiffre d’affaires impacté par les attentats et les grèves, le groupe n’accusera pas de pertes en 2016, a indiqué ce jeudi son président Guillaume Pepy.

Le groupe SNCF sera dans le vert en 2016, malgré un chiffre d'affaires pénalisé à hauteur d'un milliard d'euros par les attentats et les grèves notamment.

"Le groupe sera positif en 2016", a ainsi indiqué son président Guillaume Pepy ce jeudi, lors d'un dîner de presse. "On va probablement constater un chiffre d'affaires inférieur d'un milliard d'euros" au chiffre d'affaires de 2015, a-t-il toutefois ajouté.

En cause: une baisse de trafic liée aux attentats à hauteur de 400 millions d'euros, les grèves du mois de juin à hauteur de 250 millions, mais aussi la mauvaise récolte de céréales, qui a pesé sur le transport ferroviaire de marchandises à hauteur de 50 millions d'euros. "2016 a été une année éprouvante", a ainsi commenté Guillaume Pepy.

31,4 milliards d'euros de chiffre d'affaires en 2015

Les résultats financiers du groupe seront présentés aux trois conseils de surveillance - groupe SNCF, SNCF Réseau et SNCF Mobilités - le 2 mars.

En 2015, le groupe SNCF avait enregistré une perte nette comptable de 12,2 milliards d'euros, conséquence d'une importante dépréciation de ses actifs. Sans tenir compte de ces dépréciations, le bénéfice net s'élevait à 377 millions d'euros, tandis que la marge opérationnelle, indicateur privilégié par la direction pour mesurer ses performances financières, était de 4,4 milliards d'euros. Le groupe a réalisé en 2015 un chiffre d'affaires de 31,4 milliards d'euros.

Y.D. avec AFP