BFM Business

SNCF : l'abonnement "illimité" TGVMax séduit les jeunes

L'abonnement TGVMax séduit les jeunes.

L'abonnement TGVMax séduit les jeunes. - MEHDI FEDOUACH / AFP

80.000 abonnements ont été vendus depuis le lancement de cette offre réservée aux jeunes de 16 à 27 ans, selon Les Échos. De quoi satisfaire la SNCF qui peine toujours à remplir ses TGV.

Lancé à la fin du mois janvier, le nouvel abonnement TGVmax illimité et réservé aux 16-27 ans a su trouver son public. D’après une information des Échos, 80.000 cartes d’abonnements ont déjà été vendues et 900.000 voyages ont été effectués grâce à cette formule à 79 euros par mois. La hausse du trafic TGV estimé à 6% sur un an depuis le début de l'année serait pour moitié due aux utilisateurs de la carte TGVMax, selon le quotidien.

Il faut dire que la promesse était de taille. Au lancement de ce nouvel abonnement, la SNCF voulait séduire avec cette offre valable pour "100% des destinations TGV Intercités, 100% des jours, sur 94% des trains". De quoi convaincre une clientèle jeune de plus en plus attirée par le covoiturage ou les voyages en cars Macron. 

Grâce à cet abonnement, la SNCF espère attirer les 16-27 ans dans les TGV circulant en heures creuses. En effet, ceux-ci ne présentent aujourd'hui qu'un taux de remplissage moyen de 65%. C’est pourquoi la SNCF a fait le choix de ne pas assurer l’offre TGVMax sur les trains circulant en heures de pointe, soit 6% des TGV. Une stratégie qui lui permet d'éviter "qu’un abonné prenne la place d’un client qui aurait payé le prix fort" et d'orienter les jeunes "vers les trains en heures creuses où leur contribution sera tout bénéfice", notent Les Échos.

P.L