BFM Business

SNCF et RFF se dotent de cuivres antivol

Les câbles de cuivre sont devenus très attrayants pour les voleurs alors que le prix des métaux atteint des sommets

Les câbles de cuivre sont devenus très attrayants pour les voleurs alors que le prix des métaux atteint des sommets - -

Pour lutter contre les vols de câble en cuivre, Nexans a mis au point des antivols. Un mécanisme qui intéresse beaucoup la SNCF et RFF, régulièrement victimes de larcins de ce type.

Comment lutter contre le vol de cuivre, fléau d'entreprise comme la SNCF ? En rendant possible la traçabilité des câbles. La SNCF et RFF ont signé un contrat avec Nexans, qui va leur fournir des câbles antivol.

Nom de code: Core-Tag. Spécificité: imparable contre le vol. Le spécialiste des systèmes de câblage a développé un nouveau genre de câble. Un code d'identification du propriétaire est inscrit sur une bande enchevêtrée dans les fils de cuivre. Impossible à retirer, elle est également résistante au feu. Elle permet d'identifier formellement le propriétaire en cas de revente à un ferrailleur.

Un préjudice de 30 millions d'euros pour la SNCF

Nexans vient de signer son premier contrat avec Réseau Ferré de France. De quoi rendre le vol de cuivre sur le réseau ferroviaire beaucoup moins attrayant. 

La SNCF a été victime de plus de 1000 vols ou tentatives de vol rien qu'au premier semestre 2012. Chaque année, c'est un préjudice de plus de 30 millions d'euros. Sans compter les milliers d'heures de retard des trains.

Nexans a de fortes ambitions pour son câble antivol. Le groupe espère qu'un de ces câbles soient prochainement dérobés, pour avoir la preuve de son efficacité…

Hélène Cornet