BFM Business

S&P s'inquiète de la dette de SNCF Réseau

-

- - IzaD KasmijaN - Flickr - CC

L'agence de notation américaine a abaissé la perspective de la note de la filiale de la SNCF qui gère l'entretien du rail, se disant inquiète de sa croissance.

L'agence de notation financière S&P Global Ratings a revu à la baisse la perspective de la note de SNCF Réseau, craignant que l'État français ne puisse "s'engager" à enrayer l'endettement croissant du gestionnaire du réseau ferroviaire.

La note de SNCF Réseau est maintenue à "AA", comme celle de la France, mais sa perspective est abaissée de "stable" à "négative" car "l'État pourrait ne pas s'engager à des actions de rattrapage pour prévenir la détérioration de la trajectoire financière" à 10 ans de l'entreprise publique, justifie l'agence de notation dans un communiqué.

S&P craint que Paris n'intervienne pas

Cette décision fait suite à la signature, au printemps, du premier "contrat de performance" décennal entre l'État et le gestionnaire du réseau ferré, prévoyant notamment que la dette de SNCF Réseau, actuellement de 44 milliards d'euros, continuera de se creuser jusqu'à 63 milliards en 2026, selon le régulateur ferroviaire français, l'Arafer.

S&P considère que Paris n'interviendra pas pour y remédier "dans les deux prochaines années", en raison d'un "contexte de contraintes budgétaires européennes". En septembre, le précédent gouvernement français avait déjà refusé toute reprise, même partielle, de cette dette abyssale, au nom de la réduction des déficits publics.

N.G. avec AFP