BFM Business

Renault recrute 100 CDI pour l'usine de Sandouville

Le site de Sandouville en Seine-Maritime (76), spécialisé il y a quelques années dans le haut de gamme, s'est repositionné sur les véhicules utilitaires.

Le site de Sandouville en Seine-Maritime (76), spécialisé il y a quelques années dans le haut de gamme, s'est repositionné sur les véhicules utilitaires. - Charly Triballeau - AFP

Pour renforcer ses équipes de nuit, Renault annonce le recrutement de 100 personnes en CDI et 100 CDD pour le site de Sandouville en Seine-Maritime.

Renault a annoncé dans un communiqué qu'il allait recruter dans son usine de Sandouville, en Seine-Maritime (76). Le constructeur va embaucher 100 personnes supplémentaires en CDI d'ici la fin de l'année pour s'adapter à la montée en cadence de l'équipe de nuit. Ces embauches concernent principalement des postes d'opérateurs de fabrication. Par ailleurs, 100 CDD supplémentaires sont également annoncés pour renforcer ces équipes de nuit qui ont été relancées en septembre dernier.

"Ces recrutements font suite aux 183 embauches en CDI réalisées en 2015 et aux 122 CDI annoncés au mois d'avril 2016, portant à 405 le nombre de nouveaux collaborateurs sur le site", a indiqué la direction de l'usine.

Concernant les CDI, le groupe automobile précise qu'il s'agit principalement de "postes d'opérateurs de fabrication et s'adresseront à des candidats titulaires de diplômes tels que CAP-BEP, BAC Pro ou BTS-DUT".

Il y a quelques années, le site de Sandouville était spécialisé dans le haut de gamme (Laguna, Espace IV). Pour ne pas fermer, il s'est repositionné sur les véhicules utilitaires (VU) avec la production du Renault Trafic, mais aussi du fourgon Nissan NV300, du Vivaro d'Opel et Vauxhall et du Talento de Fiat.

D. L.