BFM Business

Renault: Pekin donne son feu vert pour une coentreprise avec Dongfeng

Le chinois Dongfeng est également un allié de PSA.

Le chinois Dongfeng est également un allié de PSA. - -

Comme BFMBusiness le révélait dès hier soir 4 décembre, le constructeur automobile français a annoncé avoir obtenu l'aval des autorités chinoises pour créer une coentreprise avec Dongfeng. La signature officielle aura lieu le 15 décembre prochain.

Renault va enfin pouvoir s'attaquer au marché chinois. Selon les informations de BFM Business révélées dès mercredi soir 4 décembre, Pékin va autoriser le groupe français à s'allier avec l'industriel chinois Dongfeng. Les dirigeants de Renault et Dongfeng signeront la création de cette coentreprise le 15 décembre.

Une étape très importante dans la stratégie de conquête mondiale de Renault. Ce dernier va enfin pouvoir profiter de la forte demande du marché Chinois.

Renault est, en effet, le dernier des grands constructeurs occidentaux à s'implanter dans ce qui va devenir prochainement le premier marché au monde. La concession de Renault pour obtenir le feu vert de Pékin: venir en Chine avec sa technologie dans la voiture électrique.

La voiture électrique sur la rampe de départ

Renault et Dongfeng vont donc construire une usine dans la région de Wuhan où sont déjà présents Nissan et PSA. Le site sera capable de produire 150.000 véhicules par an à partir de 2016.

Une belle victoire pour Renault, d'autant que la prise de risque est limitée. La Chine qui est, pour reprendre l'expression très en vogue chez Renault, "tout bénéf", car tous les plans stratégiques du groupe ont été établis sans tenir compte d'un déploiement en Chine. Cela devrait logiquement n'être que du plus.

|||sondage|||1426

Mathieu Sevin vidéo Jérémy Trottin