BFM Business

PSA affiche le plus gros bénéfice semestriel de son histoire

Le constructeur français a enregistré au premier semestre un bénéfice net de 1,256 milliard d'euros en croissance de 3,6%.

PSA a publié ce mercredi un bénéfice net au premier semestre en croissance de 3,6%, à 1,256 milliard d'euros, et confirmé les objectifs annoncés en 2016 dans le cadre du plan "Push to Pass". PSA n'avait jamais enregistré un bénéfice net aussi élevé.

Le chiffre d'affaires progresse de 5% par rapport aux six premiers mois de l'année passée, et s'établit à 29,1 milliards d'euros, dont 19,8 milliards issus des ventes d'automobiles (+3,6%), indique PSA dans un communiqué.

Le groupe souligne par ailleurs que son résultat opérationnel courant (2 milliards d'euros) est en hausse de 11,5%. Sa division automobile "atteint un niveau de rentabilité record de 7,3%, en dépit des hausses des matières premières et de l'impact négatif des taux de change".

Objectifs confirmés

"Nous avons une amélioration de la performance opérationnelle de toutes nos divisions, automobile, Faurecia, la banque. En particulier, la division automobile a délivré un niveau de performance qui a plus que compensé les nombreux vents contraires que nous avons pu avoir", a détaillé le directeur financier de PSA, Jean-Baptiste de Chatillon, lors d'une conférence téléphonique.

PSA confirme les objectifs de "croissance rentable" du plan stratégique "Push to pass" présenté en avril 2016: 4,5% de marge opérationnelle en 2016-2018 pour la division automobile et 6% en 2021.

En termes de chiffre d'affaires, PSA visait une progression à taux de changes constants de 10% entre 2015 et 2018, et 15% supplémentaires d'ici à 2021. Pour 2017, le groupe prévoit un marché automobile en hausse de l'ordre de 3% en Europe, et de 5% en Chine, en Amérique latine et en Russie.

Y.D. avec AFP