BFM Business

Pollution: Paris, Grenoble, Caen...où les transports sont-ils gratuits?

Métro, RER et tramways seront gratuits de vendredi à dimanche en raison du pic de pollution

Métro, RER et tramways seront gratuits de vendredi à dimanche en raison du pic de pollution - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

En raison du pic de pollution, métro, RER et tramways seront gratuits en Ile-de-France à partir de vendredi et jusqu'à dimanche. Plusieurs villes comme Caen, Grenoble, Reims et Rouen proposent elles aussi des transports en commun gratuits, vendredi.

Les transports en commun en Ile-de-France seront gratuits de vendredi matin à dimanche soir pour pousser les automobilistes à délaisser leur voiture durant le pic de pollution, a annoncé le Stif jeudi, au troisième jour de seuil d'alerte maximum.

"Considérant les risques importants pour la santé des Franciliens, j'ai décidé, en lien avec le gouvernement, d'assurer la gratuité des transports publics dans toute la région pendant toute la durée du pic de pollution", écrit Jean-Paul Huchon, président PS du Stif (autorité organisatrice des transports) et de la Région, dans un communiqué.

J'appelle les Franciliens : qui le peuvent a emprunter autant que possible les transports en commun pendant toute la duree du #PicPollution
— Jean-Paul Huchon (@jphuchon) 13 Mars 2014

Des mesures insuffisantes?

Concrètement, l'ensemble des métros, RER, trains et bus sont donc gratuits de l'ouverture du réseau à 5h30 vendredi à la fermeture du réseau dimanche soir. "Je demande à tous les Franciliens de privilégier l'usage des transports en commun", ajoute Jean-Paul Huchon.

"Si le pic de pollution devait perdurer, le préfet devra au plus tôt mettre en place la circulation alternée en Ile-de-France comme prévue par les textes", rappelle Pierre Serne, vice-président EELV du Stif.

Les écologistes et le Parti de gauche de Paris ont dénoncé jeudi "l'insuffisance" des mesures prises par les pouvoirs publics pour lutter contre la pollution, qui sévit depuis plus d'une semaine en région parisienne.

Mercredi, la mairie de Paris avait annoncé pour la première fois la gratuité du Vélib' et de l'Autolib' pour répondre au pic de pollution.

Gratuité aussi à Caen, Grenoble, Reims, Rouen

Des opérations similaires sont menées à Caen, Grenoble, Reims et Rouen.

A Caen, les transports en commun seront gratuits de vendredi à dimanche, tout comme le stationnement résident, ainsi que l'utilisation des vélos en libre-service, Veol.

Selon Christophe Legrand, directeur d'Air com, chargée de surveiller la qualité de l'air en Basse-Normandie, la pollution atteint également des niveaux records à Caen avec des valeurs moyennes de plus de 110 mg/m3 sur plusieurs jours consécutifs.

D'autres villes ont emboîté le pas. Ainsi à Grenoble les transports en commun seront gratuits vendredi sur l'ensemble de l'agglomération. La reconduction de cette mesure sera décidée dans la journée, a indiqué le préfet, en fonction de l'évolution des conditions météorologiques.

M.G. avec AFP