BFM Business

Pierre Mongin (RATP): "La gratuité des transports coûte 2,5 millions d'euros par jour"

Pierre Mongin a également évoqué son "désir" de rester à la tête du groupe.

Pierre Mongin a également évoqué son "désir" de rester à la tête du groupe. - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

Le PDG de la RATP était l'invité de BFM Business, ce lundi 17 mars. Il s'est félicité des résultats de son groupe et a également évoqué le coût pour son entreprise de la gratuité des transports en commun parisiens en raison de la pollution.

La RATP va bien. Invité de BFM Business ce lundi 17 mars, son PDG Pierre Mongin, l'a un peu plus démontré en évoquant les résultats financiers de son groupe. "Nous avons un bénéfice net annuel en progression de 14%, dépassant les 300 millions d'euros pour la première fois", a-t-il indiqué.

"La RATP se donne les moyens de se développer", a-t-il poursuivi. "Non seulement nous assurons aujourd'hui les investissements à un niveau très élevé (1,5 milliard d'euros en 2013, ndlr) mais "nous le faisons en maintenant ou en diminuant la dette de l'entreprise", a-t-il continué, expliquant qu'en 2013, la RATP a réduit de 150 millions d'euros son endettement financier. "Une première depuis sa création, en 1948", a-t-il fait valoir.

La gratuité coûte 2,5 millions d'euros par journée

Pierre Mongin est également revenu sur la gratuité des transports en commun de Paris et sa proche banlieue, due à la pollution de l'air. Il a ainsi révélé que le coût pour son entreprise est de "2,5 millions d'euros par journée, compensé par le Syndicat des transports d'Île-de-France (STIF), présidé par Jean-Paul Huchon".

Il précise "avoir augmenté l'offre" ce lundi avec 600.000 à 1 million de places supplémentaires offertes tout au long de la journée, excluant toutefois les heures de pointe où la RATP est déjà "au taquet".

Enfin, alors que la question du renouvellement de son mandat se posera en juillet, Pierre Mongin a indiqué "avoir le désir" d'être prolongé dans ses fonctions.

J.M.