BFM Business

Peugeot lance Métropolis, un scooter à trois-roues

Fabriqué dans le Doubs, le Métropolis arbore un petit drapeau tricolore sur sa carrosserie.

Fabriqué dans le Doubs, le Métropolis arbore un petit drapeau tricolore sur sa carrosserie. - -

Le constructeur français veut concurrencer le leader européen du segment, l'Italien Piaggio et son célèbre MP3. Il espère capter environ 30% du marché européen du trois-roues, avec ce modèle qui arrive ce 2 mai chez les concessionnaires.

Peugeot a de fortes ambitions pour le Métropolis, un scooteur trois roues qui est commercialisé à partir de ce 2 mai. Il veut concurrencer le leader européen du segment, l'Italien Piaggio et son célèbre MP3 en captant 30% de ce marché. A terme, il mise sur 6.000 exemplaires par an et doit permettre à Peugeot Scooter de renouer avec la rentabilité.

Métropolis est conçu dans l'usine de Montbelliard, dans le Doubs, le seul site français où la marque fabrique encore des scooters.

Pour se donner toutes les chances de s'imposer, Peugeot a investi 25 millions d'euros dans l'usine de Mandeure. Le lancement a permis de créer 100 emplois.

Un modèle plus cher que le MP3 de Piaggo

Peugeot compte ainsi jouer la carte du patriotisme économique. Sans bénéficier du label "made in France", Métropolis arborera un petit drapeau tricolore sur la carrosserie.

Ce modèle à forte valeur ajoutée est issu de la volonté de Peugeot de mener une stratégie de montée en gamme. Un pari très délicat puisque Métropolis est commercialisé à partir de 9.000 euros. Un prix beaucoup plus élevé que le MP3 de Piaggio. Le scooter à trois roues de l'Italien qui est nettement plus abordable. Pas sûr, dans ces conditions, que Métropolis assure à lui seul la viabilité de l'usine française de Peugeot scooter.

Mathieu Sevin