BFM Business

Pepy : « LE week-end de l’année pour la SNCF »

-

- - -

Guillaume Pepy, président de la SNCF, a évoqué le week-end chargé qui s’annonce dans les gares.

Invité jeudi 31 juillet, le président de la SNCF Guillaume Pepy est revenu sur les enjeux du week-end de chassé-croisé qui se présente : « Ce week-end, c'est le chassé-croisé, c'est le plus important week-end de l'année, donc tous les cheminots sont sur le pont. On aura 4 millions de voyageurs qui soit rentrent de vacances soit partent en vacances. En comparaison, un week-end normal, c'est à peu près la moitié. Donc, là, on double notre capacité ».

« Ce qui est positif cette année, c'est qu'on a encore plus de rames TGV à étage, puisqu'on en achète environ une quinzaine chaque année. Cette année, on a en tout 450 TGV, dont 116 qui sont des rames à étage, les préférées des clients, les plus grosses, qui peuvent chacune d'entre elles transporter 500 personnes. »

« Ce week-end, on fait tout rouler, car dans un service public comme la SNCF, les gens veulent qu'au moment des chassés-croisés tout le matériel roule. On a quelques trains de réserve, mais la conséquence, c'est que si on a un pépin, ça passe, on a les réserves qu'il faut. Mais s'il y a un peu plus de pépins que prévu, si par exemple il fait une chaleur incroyable et qu'il y a des clims qui lâchent, à ce moment-là, c'est vrai que malheureusement on est obligé d'imposer au client de voyager dans une rame où il y a quelques voitures sans clim, ce qui est très gênant. »

La rédaction-Bourdin & Co