BFM Business

Panne informatique pour les ventes de billets SNCF

La vente de billets pour les trains à réservation de la SNCF était perturbée vendredi, à la veille du week-end de Pentecôte, en raison d'une panne informatique. /Photo prise le 7 avril 2010/REUTERS/Jean-Paul Pélissier

La vente de billets pour les trains à réservation de la SNCF était perturbée vendredi, à la veille du week-end de Pentecôte, en raison d'une panne informatique. /Photo prise le 7 avril 2010/REUTERS/Jean-Paul Pélissier - -

PARIS - La vente de billets pour les trains à réservation de la SNCF était perturbée vendredi, à la veille du week-end de Pentecôte, en raison d'une...

PARIS (Reuters) - Le service de réservation de la SNCF a été fortement perturbé par une panne informatique pendant une partie de la journée de vendredi, veille du long week-end de Pentecôte, rapporte l'entreprise.

La panne ayant été réparée, le système devait recommencer à fonctionner progressivement en fin de journée.

"La vente de billets devrait reprendre dans la soirée pour les trains des quatre prochains jours, et samedi au moins pour les trains devant circuler jusqu'à la fin juin", a précisé la SNCF dans un communiqué.

"Cela arrive en informatique parfois, et là maintenant, c'est réparé", a déclaré le président de la SNCF, Guillaume Pepy, interrogé sur Europe 1.

Selon lui, cette panne était due au chargement de nouvelles données "qui ont abîmé, entre guillemets, le système de réservation".

"On a repris les choses ce matin, maintenant, c'est à la normale", a-t-il ajouté, en se déclarant désolé de cet incident."

Le chargement de données concernait 130.000 trains, selon l'entreprise.

La panne rendait quasiment impossibles les ventes aux guichets des gares, sur les bornes libre-service ainsi que sur le site internet de la SNCF. En revanche, la vente pour Eurostar, Thalys, iDTGV, Transilien et les Trains express régionaux (TER) fonctionnait normalement.

Les clients voyageant samedi et n'ayant pas encore acheté de billet étaient invités à s'adresser aux contrôleurs, sur le quai, qui devaient les accueillir dans la limite des places disponibles.

Mais celles-ci sont peu nombreuses sur les TGV en cette veille de week-end de Pentecôte, a précisé la SNCF.

Gérard Bon, édité par Gilles Trequesser