BFM Business

Nissan et Daimler pourraient coproduire des véhicules de luxe

Carlos Ghosn, le patron de Renault-Nissan, en compagnie de Dierter Zetsche, son homologue chez Daimler.

Carlos Ghosn, le patron de Renault-Nissan, en compagnie de Dierter Zetsche, son homologue chez Daimler. - -

Les constructeurs japonais et allemand pourraient exploiter en commun une ligne de production dans une usine Nissan au Mexique, selon la presse nippone ce lundi 23 juin.

Le partenariat entre Nissan et Daimler va prendre une nouvelle tournure. Les constructeurs automobiles japonais et allemand sont en effet sur le point de signer un accord pour coproduire des petites voitures de luxe, selon le quotidien économique Nikkei.

Il s'agirait d'exploiter en commun une nouvelle ligne de production dans une usine de Nissan au Mexique. Nissan et Daimler commenceront par produire en 2017 une variante pour la gamme de luxe Infinity de Nissan, puis plus tard pour la marque Mercedez Benz.

Cette coproduction permettra de réduire le montant des investissements de chacun pour cibler de façon compétitive le marché nord-américain, d'après le Nikkei. La nouvelle ligne de production devrait avoir une capacité annuelle de 100.000 à 150.000 unités.

Une coproduction bénéfique aux deux parties

Les deux groupes ont noué un partenariat depuis 2010, et Nissan s'approvisionne en moteurs pour véhicules haut de gamme auprès de l'allemand. Mais si le Nikkei dit vrai, ce sera la première fois qu'ils iront jusqu'à assembler des véhicules complets ensemble.

L'avantage pour Nissan serait de bénéficier du savoir-faire de Daimler dans les véhicules de luxe, et pour Daimler de profiter d'un vaste site de production à proximité du marché nord-américain, souligne le quotidien. Selon lui, une annonce officielle devrait avoir lieu dans le courant du mois.

Y. D .avec AFP