BFM Business

Lufthansa va obtenir 1,2 milliard de prêts garantis par la Suisse pour deux filiales

-

- - AFP

En grande difficulté, la compagnie allemande était en discussions avec les gouvernements de plusieurs pays où elle est implantée. Le prêt suisse doit encore être approuvé par le parlement fédéral.

L'Etat suisse va garantir 1,2 milliard d'euros de prêts aux filiales suisses de Lufthansa, Swiss et Edelweiss, pour faire face à l'impact de la pandémie de nouveau coronavirus, a annoncé le premier groupe aérien européen mercredi.

Suite à une décision du Conseil fédéral suisse, les deux compagnies vont "recevoir des garanties" à hauteur de "85% d'un prêt de 1,5 milliard de francs suisse (soit 1,4 milliard d'euros)", accordé par un "consortium de banques suisses", précise Lufthansa. La décision est toutefois soumise au vote du parlement fédéral suisse, qui doit avoir lieu les 4 et 5 mai.

Le gouvernement a fixé des "conditions strictes", soulignant que les pouvoirs publics n'agiront qu'à titre subsidiaires. Les fonds garantis par la Confédération ne pourront être utilisés que pour les infrastructures en Suisse et les recettes générées à l'avenir devront être utilisées en priorité pour rembourser les aides. Aucun versement de dividendes ne sera possible tant que les prêts n'auront pas été intégralement remboursés, a précisé le Conseil fédéral. 

Ce prêt intervient alors que l'aide de 9 milliards d'euros envisagée par l'Etat allemand a reçu, selon les médias d'outre-Rhin, une fin de non-recevoir des dirigeants de la compagnie. En effet, le gouvernement fédéral aurait demandé en échange une participation de 25% dans le capital. Une proposition inenvisageable pour le groupe qui craignait que d'autres pays comme la Suisse ou l'Autriche n'imposent les mêmes exigences.

Thomas Leroy avec l'AFP