BFM Business

Les voitures diesel d’occasion moins chères en Allemagne qu’en France

Les prix de certains véhicules diesel d’occasion auraient chuté jusqu’à 30% outre-Rhin. En France, bien que depuis le début de l’année, les consommateurs cherchent plus de modèles essence, les prix ne semblent pas à la baisse, bien au contraire.

Vous cherchez un diesel d’occasion? Achetez-le en Allemagne! Selon l’association fédérale des concessionnaires indépendants (Bundesverband freier Kfz-Händler), les prix des voitures diesel d’occasion auraient reculé de 5 à 30% depuis septembre 2015 et le début du scandale Volkswagen, rapporte le quotidien Die Berliner Morgenpost.

Les voitures restent plus longtemps en stock

Partie de l’état-major des constructeurs allemands, l’onde de choc du dieselgate semble désormais se propager aux concessions. Et la tenue le 2 août d’un sommet national entre les représentants du secteur et les élus allemands ne semblent pas vraiment rassurer les concessionnaires.

"Certains ont pris des garanties de prix sur le long terme pour les retours de véhicules en leasing, cela pourrait devenir très compliqué", s’alarme Ansgar Klein, président de l’association. Or, le prix de la location longue durée est calculé en tenant compte de la valeur résiduelle du véhicule en fin de leasing.

Selon des chiffres du spécialiste de la donnée DAT (l'équivalent local de l'Argus), 77% des vendeurs confirment que les voitures diesel restent plus longtemps en stock avant de trouver preneur. Un véhicule roulant au gazole attendait en juin dernier 95 jours en moyenne avant d'être vendu, contre seulement 80 jours en juin 2016, révèlent les dernières statistiques mensuelles de ventes.

En janvier, DAT soulignait par ailleurs que 40% des acheteurs de voitures d'occasion tenaient compte du scandale des émissions pour choisir la marque de leur futur véhicule. Déjà très intéressant, au niveau des prix comme des équipements, le marché de l'occasion allemand pourrait l'être encore plus pour des clients français.

Des prix en hausse en France

Car si le ralentissement des ventes de diesel se retrouve également de ce côté de la frontière, les prix ne sont pas pour le moment orientés à la baisse. "Il y a un regain d’intérêt pour les modèles essence sur les marché du neuf, comme de l’occasion. Mais en occasion, les modèles essence disponibles sont beaucoup moins nombreux", rappelle Anthony Glotin, directeur des partenariats chez AramisAuto.com.

Sur le site de petites annonces Auto Scout24, le mois dernier, 26% des annonces seulement concernaient des modèles essence, mais 32% des acheteurs avaient pourtant choisi cette motorisation.

"Chaque mois, les parts de marché du diesel reculent d’environ 2%, c’est une tendance de fond, résume Vincent Hancart, directeur général d’Auto Scout24. Mais ce recul ne se retrouve pas dans les prix".

Au contraire, les tarifs des modèles diesel ont plutôt tendance à augmenter. Selon la moyenne des annonces publiées sur Auto Scout24, une Audi A3 diesel s’affiche 11% plus chère que l'année dernière sur la même période: 23.208 euros entre janvier et juin, contre 20.929 euros au 1er semestre 2016.

En moyenne toujours, les 25 modèles diesel les plus vendus sur le site, de la BMW Série 3 en passant par les Peugeot 206, Renault Scénic ou Volkswagen Golf, s'affichent en moyenne à un prix 18% plus élevé que l'année dernière! Il faut alors faire la distinction entre deux types d'occasion. 

Une offre plus importante en diesel

"Il faut différencier le véritable marché de l’occasion (avec des véhicules qui ont déjà roulé plusieurs années) des occasions dites 'zéro kilomètre' [des voitures de démonstration revendues ensuite par les concessionnaires, ndlr]. Sur ces véhicules précisément, il est possible d’obtenir de grosses remises, explique Anthony Glotin. Sur le marché de l’occasion classique en revanche, les diesels conservent leur prix, car la diversité de modèles est plus importante".

Un professionnel pourrait brader un véhicule d'occasion récent pour ne pas le garder en stock trop longtemps, quitte à perdre un peu d'argent à la revente. A contrario, les véhicules d'occasion de plusieurs années se négocient sur d'autres critères.

"Dans un achat de véhicule d’occasion, les consommateurs regardent avant tout le coût, à l’achat, mais aussi à l’usage. A l’usage, le diesel reste moins cher, poursuit Vincent Hancart. Certains segments resteront aussi durablement diesel, par exemple les grands SUV".

Acheter son occasion en Allemagne

Vous vous êtes décidés à franchir le Rhin pour acquérir votre occasion? Une fois la belle choisie, assurez-vous d'abord qu'elle a moins de 6000 kilomètres au compteur. Si elle en a plus au compteur, vous devrez régler la TVA. Vous aurez également besoin de plaques export provisoires pour la ramener en France, ainsi que d'une assurance allemande, le temps du trajet. Pour l'immatriculer, vous devrez également disposer d'un certificat de conformité communautaire. 

En France, 3,42 millions de voitures d’occasion ont été vendues depuis le début de l’année, selon des chiffres du Comité des Constructeurs Français d’Automobiles (CCFA), soit une hausse de 2,8% par rapport à la même période l’année dernière.

Pauline Ducamp