BFM Business

Les "cars Macron" battent des records de fréquentation grâce aux grèves de la SNCF

Les trois entreprises qui se partagent le marché du transport par autocars ont réalisé des résultats exceptionnels grâce aux grèves SNCF.

Les trois entreprises qui se partagent le marché du transport par autocars ont réalisé des résultats exceptionnels grâce aux grèves SNCF. - Kenzo Tribouillard-AFP

Isilines, Flixbus et Ouibus ont connu une fréquentation record entre avril et mai 2018 durant les trois mois des grèves SNCF. Un phénomène appelé à durer?

Les trois compagnies qui se partagent depuis 2015 le marché du transport par car en longue distance peuvent dire merci aux cheminots grévistes. Alors que se termine ce 28 juin le 36ème jour de grève d'un mouvement social entamé le 3 avril dernier, on se frotte les mains à l'heure du bilan du trimestre, chez Flixbus, Isilines (filiale de Transdev) et Ouibus (groupe SNCF).

Chez Flixbus, au second trimestre 2018, les réservations se sont envolées à +60%, par rapport à la même période l’an dernier. "En nombre de passagers, cela se traduit par 2 millions de personnes, dont plus de 100 000 néo-clients exclusivement issus de la grève et qui se sont donc ajoutés à l’ensemble des passagers au cours du second trimestre 2018", explique l'autocariste.

Autant de passagers en six mois qu'en 2016 pour Flixbus

Durant le premier semestre 2018, FlixBus aura transporté en France 3,3 millions de passagers, soit autant que sur l’ensemble de l’année 2016, première année pleine après la libéralisation du transport par car instaurée par la loi de 2015 du ministre de l'économie de l'époque, Emmanuel Macron.

Ouibus a enregistré une hausse de 44 % de ses réservations. Le 8 avril, quelques jours après le début du mouvement social, la filiale de la SNCF a battu un record avec 20.000 passagers transportés, soit le chiffre le plus élevé depuis sa création en 2015. Pour Isilines (Transdev), l'augmentation de la fréquentation des passagers a dépassé les 30%.

Les lignes de car sur certains axes TGV ont très bien marché

Flixbus note que la croissance des réservations a été très forte sur les régions comme Nouvelle-Aquitaine (+85%), Pays de la Loire (+75%) ou encore Hauts-de-France (+65%), traversées par des lignes TGV fréquentées comme Paris-Bordeaux, Paris-Nantes ou Paris-Lille.

La poursuite de la grève à la SNCF cet été par la CGT-Cheminots et Sud-Rail, avec un premier mouvement annoncé les 6 et 7 juillet, risque de prolonger l'embellie.

La période estivale est celle durant laquelle les cars réalisent de toute façon d'excellents chiffres de fréquentation en raison des transhumances des vacanciers. Mais, d'ores et déjà, l'année 2018 marquera un tournant pour les compagnies de car. Toutes espèrent que les grèves à répétition à la SNCF auront installé ce mode de transport dans l'esprit des Français qui auront à choisir au moment de voyager.

Frédéric Bergé