BFM Business

Les Alpine de plus en plus recherchées par les collectionneurs

-

- - BFM

Le retour de l’A110 actuellement en concession dope aussi l’Alpine en collection. La mythique A110 des années 60, mais aussi les autres modèles de l’histoire Alpine, sont de plus en plus demandées.

Elle n’a pas battu de record de vente, mais avec 149.500 euros, le prix est loin de celui de la petite berlinette française, la voiture de sport facilement accessible. Dans le cadre de Rétromobile, qui se tient jusque ce dimanche 11 février Porte de Versailles à Paris, la maison RM Sotheby’s a ainsi vendu aux enchères une Alpine Renault A110 Groupe B team Vialle à un tarif un peu plus élevé que sa cote minimale annoncée, 140.000 euros.

L’arrivée en concession d’une version moderne de l’A110 a dopé l’intérêt pour l’A110 des années 60. Selon le dernier classement publié par Classic Expert et 40 Millions d’Automobilistes, l’A110 fait partie des 10 voitures les plus recherchées actuellement sur le marché. Et ce regain d'intérêt porte aussi sur l’ensemble des modèles de la gamme Alpine.

"Le retour de l’Alpine est encore récent, mais le phénomène est le même que pour les autres marques, souligne Augustin Sabatié-Garat, expert automobile RM Sotheby’s. Par exemple, quand Porsche a lancé la 918, l’intérêt pour la 959 est monté".
Alpine célèbre au salon Rétromobile jusque dimanche les 40 ans de sa victoire aux 24 Heures du Mans en 1978.
Alpine célèbre au salon Rétromobile jusque dimanche les 40 ans de sa victoire aux 24 Heures du Mans en 1978. © Renault

La maison de ventes Artcurial met également aux enchères quatre modèles Alpine. Une Alpine 1600S Groupe 4 compétition client est ainsi estimée entre 170 et 210.000 euros, au-dessus des cotes du moment qui avoisinaient plutôt les 150 à 200.000 euros.

"Celle-ci est éligible à de nombreuses compétitions clients, d’où son prix, estime Matthieu Lamoure, directeur général chez Artcurial Motorcars. Dès qu’une marque ressort un modèle, il y a un regain d’intérêt pour les anciennes. Ce fut par exemple le cas avec la Fiat 500 sortie en 2007, des anciennes 500 partaient pour 25.000 euros".

Sur les modèles Alpine, les prix ont grimpé d’environ 30% ces dernières années, voire plus. Par exemple, une A310 qui ne valait que 6 à 10.000 euros il y a encore quelques années, les tarifs oscillent plutôt désormais entre 30 et 35.000 euros pour un modèle en état concours.

"L’Alpine dispose d’une très grosse cote d’amour auprès des Français. L’A110 est le parfait petit joujou français, poursuit Matthieu Lamoure. Ce sont des voitures agiles, joueuses, avec une bonne tenue de route. Les Alpine sont aussi faciles d’entretien, avec de nombreuses pièces à disposition".
Pauline Ducamp