BFM Business

Le trafic SNCF très fortement perturbé ce lundi

Un tiers des TER, TGV et Transilien circulent ce lundi, tandis que seul 1 Intercités sur 5 devrait rouler. La compagnie ferroviaire comptabilise 27,58% de grévistes.

Les syndicats de la SNCF, mobilisés contre la réforme ferroviaire, entendent "frapper un grand coup" ce lundi, date du début de la grande consultation interne intitulée vot'action.

La direction de la compagnie ferroviaire a indiqué en début d'après-midi que 27,58% des employés étaient en grève. Dans le détail, ils sont 74,4% chez les conducteurs, 74,3% chez les contrôleurs et 36,7% chez les aiguilleurs à avoir cessé le travail, a précisé la direction dans un communiqué. La participation a également enregistré un net sursaut chez les cadres, en grève à 10,14% (contre 3,1% mercredi dernier).

Conséquence: le trafic est très perturbé, comme l'avait anticipé la direction dimanche en indiquant que seul 1 TGV sur 3 circulera. Même chose du côté des TER et des Transilien (1 train sur 3 en moyenne).

Les RER fortement impactés

Pour cette 18e journée de grève depuis début avril, les perturbations sont encore plus fortes sur les trains Intercités, seul un sur cinq devrait circuler, a ajouté la direction dans un communiqué.

En Ile-de-France, le trafic est également "très perturbé" sur toutes les lignes de RER (A, B, C, D et E). Sur les lignes A et B, seulement un train sur deux circule et un jusqu'à un train sur trois sur les autres lignes.

À l'international, deux trains sur cinq sont assurés en moyenne, sauf pour les Eurostar et Thalys (trafic quasi normal).

Contrasté selon les régions

Selon les régions, la circulation sera très contrastée. Pour les TGV, les lignes de l'axe atlantique (deux trains sur cinq), de l'axe nord ou sud-est (un train sur trois) sont particulièrement touchées.

Même chose pour les trains Intercités, avec seulement un train sur six pour les lignes Paris-Rouen-Le Havre, Paris-St-Quentin-Maubeuge, ou Bordeaux-Marseille.

-
- © -

Sursaut de mobilisation des cheminots

Dimanche, la CGT tablait pour sa part sur 49,78% de grévistes (contre un peu plus de 15% mercredi dernier). La confédération prévoyait notamment une très forte mobilisation chez les conducteurs de train (75,8%) et chez les contrôleurs (74,2%).

-
- © -
Y.D. avec AFP