BFM Business

La SNCF promet des augmentations de tarifs "contenues" sur la LGV Est

La SNCF lancera le 3 juillet 2016 la 2ème phase du TGV Est, 106 km de ligne nouvelle à grande vitesse, neuf ans après la mise en service de la ligne en juin 2007.

La SNCF lancera le 3 juillet 2016 la 2ème phase du TGV Est, 106 km de ligne nouvelle à grande vitesse, neuf ans après la mise en service de la ligne en juin 2007. - Patrick Hertzog-AFP

"À l'ouverture de la 2ème tranche de 106 km prolongeant la LGV Est jusqu'à Strasbourg, le 3 juillet 2016, la SNCF augmentera le prix du billet de 3 euros en moyenne. Pour les TGV ne faisant gagner, pour l'instant, que 20 minutes ou moins, les tarifs resteront inchangés."

La SNCF veut éviter un effet prix dissuasif pour la nouvelle tranche de la LGV Est de 106 kilomètres, mise en service le 3 juillet 2016. Celle-ci permettra de relier Paris et Strasbourg en 1H46, au lieu de 2h20 actuellement. Au total, 32 trains (16 allers-retours) relieront la capitale à Strasbourg chaque jour.

Ainsi, les prix resteront inchangés sur les destinations (de Paris à Reims, Nancy ou Metz) qui ne bénéficieront pas de gain de temps. Pour les autres trains, la SNCF promet que les "tarifs connaîtront une augmentation contenue", souhaitant rassurer ses clients par avance. 

L'entreprise publique assure que le prix du billet augmentera de 3 euros en moyenne, avec une hausse maximum de 11% pour ceux qui veulent voyager à la dernière minute et qui ne possèdent pas de carte de réduction. Elle ajoute que pour les TGV dont le gain de temps reste, dans l’immédiat, inférieur ou égal à 20 minutes, les tarifs resteront inchangés. C'est une des conséquences directes du gravissime accident survenu avec une rame d’essais le 14 novembre 2015 près de Strasbourg, qui avait fait 11 morts.

L'accident du 14 novembre 2015 aura encore un effet négatif à l'ouverture

Cet accident contraindra (temporairement au lancement, le 3 juillet prochain), les rames TGV à circuler sur une voie unique à grande vitesse pendant 27 km en Alsace. Ainsi, seulement deux TGV atteindront le temps de parcours cible de 1h46 entre Paris et Strasbourg mais 80% des TGV afficheront un temps de trajet inférieur à 2h, promet la SNCF. Pour les 20% restants, les tarifs seront provisoirement inchangés par rapport à la grille tarifaire précédente puisque le gain de temps sera inférieur ou égal à 20 minutes, par rapport aux 2h20 du trajet actuel Paris-Strasbourg.

Pour appâter le chaland, la SNCF met en vente 100.000 billets à prix cassés, à partir de 10 euros, du 12 au 16 mai 2016. La compagnie ferroviaire ajoute que le déploiement des rames Euroduplex (TGV à 2 étages, d’une capacité de 509 places par rame) permettra d’augmenter encore, sur les créneaux les plus sollicités, l’offre de places. Parmi les nouveautés, elle met en avant l’arrivée des ICE allemands (444 places) sur Strasbourg. 

À l’horizon 2020, la SNCF prévoit que la LGV Est transportera 12,8 millions de voyageurs par an, dont 10,7 millions en France et 2,1 millions à l’international, soit plus 700.000 voyageurs supplémentaires au total.

Frédéric Bergé