BFM Business

La rémunération des pilotes d’Air France réduite dès le 1er juin

La direction d'Air France-KLM va appliquer ce qui avait été négocié dans le cadre du plan "Transform 2015".

La direction d'Air France-KLM va appliquer ce qui avait été négocié dans le cadre du plan "Transform 2015". - AFP

"Les heures de nuit seront majorées de 40% au lieu des 50% actuels. Le calcul sera aussi moins favorable aux pilotes concernant leurs activités au sol."

Les pilotes d’Air France-KLM vont devoir tenir leurs promesses. Ils s’étaient engagés à réduire leur rémunération dans le cadre du plan "Transform 2015", censé être achevé depuis 2014. Mais les mesures d’économies les concernant n’ont pas encore été appliquée.

Ce sera chose faite dans moins d’un mois. Le conseil d'administration de la compagnie l’a autorisé à imposer dès le 1er juin des baisses de rémunération aux pilotes, qui ont rejeté une ultime proposition de la direction, a annoncé mardi le DRH du groupe, Gilles Gateau. Cette mesure du plan "Transform 2015" n'avait jamais été appliquée en raison d'un litige entre la direction et le SNPL, syndicat majoritaire dans cette catégorie de personnel. Le tribunal de Bobigny puis la cour d'appel de Paris avaient autorisé le PDG de la compagnie, Frédéric Gagey, à trancher sur ce sujet et le conseil d'administration "a approuvé la mise en oeuvre de cet arbitrage" mardi, a déclaré Gilles Gateau.

20 à 30 millions d'euros économisés

En conséquence, la rémunération des pilotes baissera dès le mois de juin, avec des heures de nuit majorées de 40% contre 50% à ce jour, un calcul moins favorable pour les activités au sol et une durée de préparation au sol réduite de moitié pour les instructeurs.

La compagnie prévoit en outre "l'annualisation de 12 jours de repos" à partir d'avril 2017. L'ensemble de ces mesures "représente entre 20 et 30 millions d'euros par an d'amélioration de compétitivité pour l'entreprise", soit "entre 2% et 3% de la masse salariale pilotes", a précisé Gilles Gateau.

A.R. avec AFP