BFM Business

La ponctualité dans les transports s'améliore en Ile-de-France, les RER B et D toujours à la traîne

La ponctualité s'améliore dans les transports.

La ponctualité s'améliore dans les transports. - Bertrand Langlois - AFP

Au premier trimestre 2019, la ponctualité s'est améliorée dans les transports franciliens. Sur certaines lignes, la RATP et la SNCF restent malgré tout derrière les objectifs fixés, notamment sur le RER B et le RER D.

Du mieux dans les transports franciliens. Selon le dernier bulletin de la ponctualité d'Ile-de-France Mobilités qui sera publié ce mercredi, les retards ont diminué au premier trimestre de l'année.

L'amélioration la plus notable se trouve sur le RER A, la ligne la plus fréquentée d'Europe. Entre janvier et mars 2019, 93,1% des voyageurs sont arrivés à l'heure ou avec un retard de moins de 5 minutes à leur gare de destination, contre 88,5% sur la même période en 2018.

Sur l'ensemble des branches de la ligne A, la ponctualité est en hausse en ce début d'année. D'après IDF-Mobilités, la mise en oeuvre d'une nouvelle grille horaire peut expliquer cette amélioration. 

Ponctualité du RER A entre janvier et mars 2019.
Ponctualité du RER A entre janvier et mars 2019. © IDF-Mobilités

Palme des retards pour les RER B et D

Selon le bilan d'IDF-Mobilités, toutes les lignes de RER et de Transilien ont vu leur ponctualité progresser. Malgré tout, seule la ligne U sur l'axe La Verrière-La Défense parvient à remplir les objectifs de ponctualité. Sur toutes les autres lignes, ces objectifs fixés par IDF-Mobilités à la SNCF et à la RATP ne sont pas atteints. En cas de non respect de ces objectifs, SNCF et RATP s'exposent à des malus. 

Si le RER A ou encore la ligne H s'en approchent, plusieurs lignes sont encore loin du compte. La palme des retards revient au RER D: 86,4% des voyageurs sont arrivés à l'heure entre janvier et mars quand l'objectif fixé est normalement de 92,5%. Même constat sur le RER B et ses 1 million de voyageurs quotidiens. Là encore la ponctualité est en hausse mais avec 88,3% des voyageurs arrivés à l'heure, l'objectif des 94% n'est pas atteint. 

Le métro donne l'exemple

La bonne nouvelle vient en revanche du côté du métro, qui affiche des taux de ponctualité bien supérieurs à ceux du RER et du Transilien, compris entre 92,2% et 100%. En tête des lignes les plus ponctuelles, la ligne 1 et 14, deux lignes automatiques.

La ponctualité est toutefois en baisse sur la ligne 4, la moins ponctuelle du réseau. La ligne 4 fait actuellement l'objet de travaux d'automatisation. Autres lignes où l'offre de service a été en baisse, la ligne 9 ou encore la ligne 13. Cette dernière, surnommée la "ligne de l'enfer" ne faillit pas à sa réputation, avec 94,3% de métros en circulation, contre 95% sur la même période l'an dernier.

L'offre de métro aux heures de pointe.
L'offre de métro aux heures de pointe. © IDF Mobilités
Carole Blanchard