BFM Business

Inondation du RER A: d’autres incidents à craindre Porte Maillot?

Une erreur de forage sur le chantier du RER E avait entraîné l'inondation d'un tunnel du RER A.

Une erreur de forage sur le chantier du RER E avait entraîné l'inondation d'un tunnel du RER A. - RATP

Alors que des dysfonctionnements sur le chantier du RER Eole sont à l'origine de l'inondation du RER A au début du mois, le rapport commandé par la ministre des Transports souligne le risque d'autres incidents. Porte Maillot, une partie du chantier doit se dérouler à moins de deux mètres du tunnel de la ligne 1.

L'incident de la ligne A peut-il se reproduire? Le 30 octobre dernier, un forage sur le chantier du RER Eole avait accidentellement percé la voûte du tunnel du RER A, entraînant une importante coulée de boue et trois jours d'interruption de trafic à La Défense.

Un rapport d'experts commandé par la ministre des Transports et rendu public ce lundi a mis en avant une "série d'erreurs" commises par les entreprises en charge des travaux. Absence de géomètre, sondage décalé d'1m30 et absence de communication avec la SNCF sont notamment pointés du doigt.

Un sous-sol en gruyère

Dans leur rapport, les experts appellent à la plus grande vigilance sur la poursuite du chantier Eole, qui prévoit la construction d'une gare à 30 mètre sous terre. A défaut, l'incident du RER A pourrait ne pas être le dernier. Le sous-sol Porte Maillot est en effet un véritable gruyère. En plus de la présence du RER A, la ligne 1 du métro passe à proximité de la future gare. Une géographie souterraine qui n'est pas sans inquiéter les experts.

Sous-sol de la porte Maillot
Sous-sol de la porte Maillot © Rapport ministère des Transports

La station Porte Maillot "particulièrement vulnérable"

Ils expliquent dans leur rapport que la station de la Porte Maillot, réalisée en 1935 est "particulièrement vulnérable" du fait de "voûtes de grande portée, très surbaissées" mais aussi de son implantation à faible profondeur ainsi que de la densité de trains et de voyageurs. 

Le chantier est technique, mais pour les travaux de la gare Eole, un puits de travaux doit être creusé et se trouvera très très près du métro. "Les plans actuellement utilisés indiquent une valeur de 1,79m, donc très réduite en tout état de cause", souligne le rapport. Les experts recommandent de "préciser et contrôler le processus de réalisation" de cette opération pour éviter tout incident. 

De son côté, la SNCF a promis de renforcer la surveillance sur le chantier Eole. Une commission d'experts sera aussi en charge d'une "mission permanente" pour "renforcer la maîtrise des risques liés aux travaux souterrains. 

Après l'incident sur le RER A, l'Association des usagers des transports d'Ile-de-France s'est inquiétée de l'impact des travaux du Grand Paris Express pour les usagers. Outre de "mauvaises manipulations ou des études de sol insuffisantes", les usagers déplorent "des ralentissements de longue durée" causés par d'autres chantiers, notamment à proximité du RER D. Ils réclament "un contrôle permanent" chapeauté par Ile-de-France Mobilités (ex-Stif).

Carole Blanchard