BFM Business

Hyperloop: 700 km en 36 minutes pour 27 euros

Hyperloop serait aussi efficace sur longue distances que sur les trajets interurbains. Le tarif d'un Los Angeles-San Francisco ne devrait pas dépasser 30 dollars.

Hyperloop serait aussi efficace sur longue distances que sur les trajets interurbains. Le tarif d'un Los Angeles-San Francisco ne devrait pas dépasser 30 dollars. - Hyperloop

"Selon un dirigeant de la future ligne Los Angeles-San Francisco, l'aller-simple de la première ligne de l'hyperloop sera vendu 30 dollars. Un prix imbattable pour un trajet qui prendra à peine plus d'une demi-heure contre 6 à 8 heures en voiture."

Aller vite et loin, c’est bien. Mais à quel prix? C’est une question stratégique pour le projet Hyperloop d’Elon Musk, ce train quasi supersonique qui pourrait concurrencer les avions comme le TGV.

Lors du SXSW (South by Southwest), un festival de culture numérique qui se tient à Austin (Texas) jusqu’au 20 mars, Dirk Ahlborn, numéro deux d’HTT (Hyperloop Transportation Technologies), a répondu à cette question. Pour rouler entre Los Angeles et San Francisco à 1.200 km/h, il en coûtera 30 dollars l'aller-simple, soit environ 27 euros. Un prix dérisoire pour un trajet qui ne durera que 36 minutes contre 6 à 8 heures en voiture.

Cette promesse vise bien sûr à séduire les futurs clients d’Hyperloop, mais l'objectif est aussi de bloquer le dossier du TGV californien dont les travaux ont déjà commencé. Ce train à grande vitesse classique doit, lui aussi, relier les deux grandes villes californiennes, mais, à la différence d’Hyperloop, il mettra deux heures quarante pour parcourir les 700 kilomètres à des vitesses de pointe de 350 km/h.

Pour quel prix? On l'ignore encore, mais, ce que l’on sait c’est que ce projet représente un investissement de près de 70 milliards de dollars (63 milliards d'euros) contre 9 milliards de dollars (8 milliards d'euros) pour celui d’Elon Musk. Un budget serré qui permettrait d’offrir des tarifs plus qu’intéressants, même sur des courtes distances.

Hyperloop en Europe dès 2020?

Les premiers tests d’Hyperloop devraient démarrer fin mars aux États-Unis, mais déjà le modèle envisagé par Elon Musk intéresserait au moins un pays d’Europe. Ce train tubulaire pourrait, d’ici 2020, relier Bratislava (Slovaquie) à Vienne (Autriche) et Budapest (Hongrie) en une dizaine de minutes par trajet. Actuellement, il faut compter deux bonnes heures.

Dans un communiqué, Vazil Hundak, le ministre de l'Économie de la République slovaque, estime que le train d’Elon Musk "permettra de réduire sensiblement les distances entre les villes d'une manière jamais vue. Un système de transport de ce type permettrait de redéfinir le concept de déplacement et de stimuler la coopération transfrontalière en Europe". Toujours selon le communiqué d’Hyperloop, ce projet sera financé par des fonds publics et privés.

Pascal Samama