BFM Business

Grève à Air France: la moitié des vols long-courriers annulés ce jeudi

Une grève chez Air France est prévue le 22 février.

Une grève chez Air France est prévue le 22 février. - Dominique Faget - AFP

La grève des pilotes, des hôtesses, stewards et personnels au sol, ce jeudi, s'annonce suivie. Air France prévient ses passagers qu'elle ne pourra assurer que "50% de ses vols long-courriers au départ de Paris".

La direction d'Air France a pris les devants. L'appel à cesser le travail ce jeudi des syndicats ayant trouvé un écho plutôt favorable au sein du personnel, il a fallu revoir en profondeur le programme des vols prévus le 22 février.

Le taux de grévistes est estimé à 28%. Air France prévoit en conséquence d'assurer "75% de son programme de vols". Avec un impact particulièrement important sur les destinations lointaines: "50% de ses vols long-courriers au départ de Paris" ont été annulés alors que trois vols moyen-courriers sur quatre au départ et à destination de l'aéroport de Roissy-Charles de Gaulle" devraient être maintenus.

Par ailleurs, "des perturbations et des retards ne sont pas à exclure", met en garde la compagnie, qui indique que le programme de vols est mis à jour 24 heures à l'avance. Les passagers sont donc d'ores et déjà invités à vérifier sur www.airfrance.com "si leur vol est opéré avant de se présenter à l'aéroport"..

"Reporter leur voyage ou modifier leur billet"

La compagnie conseille à ses clients "ayant réservé un vol pour cette journée du 22 février de reporter leur voyage ou modifier leur billet sans frais", et précise avoir envoyé "près de 60.000 SMS et messages" pour informer individuellement les clients devant voyager pendant cette journée. Les voyageurs pourront "reporter leur voyage jusqu'au 27 février inclus, sans frais, dans la limite des places disponibles", ou "bénéficier d'un avoir valable un an sur Air France ou KLM pour un report au-delà du 27 février, un changement de destination ou de point d'origine ou une annulation de billet", ajoute le communiqué.

L'ensemble des syndicats représentatifs chez les pilotes (SNPL et Spaf) et les hôtesses et stewards (SNPNC, Unsa-PNC et Unac), ainsi que trois organisations au sol (CGT, FO et SUD) et trois non représentatives (Alter pour les pilotes, CFTC et SNGAF côté PNC), appellent à la grève.

Ils réclament une hausse générale de 6% des salaires, arguant des bons résultats financiers de l'entreprise. La direction a mis sur la table un projet d'accord prévoyant une augmentation générale - la première depuis 2011 - de 1% versée en deux temps, une revalorisation des indemnités kilométriques et une enveloppe d'augmentations individuelles (primes, promotions, ancienneté...) de 1,4% pour les seuls agents au sol, une "aumône" selon les organisations syndicales. Un rassemblement est prévu jeudi à 10H00 devant le siège de la compagnie à Roissy.

D. L. avec AFP