BFM Business

GM rappelle 2,7 millions de véhicules de plus aux Etats-Unis

Les phares de 140.000 Chevrolet Malibu sont notamment en cause.

Les phares de 140.000 Chevrolet Malibu sont notamment en cause. - -

Le constructeur automobile a rappelé 7 millions de véhicules depuis le début de l'année. La nouvelle procédure de rappel lancée ce jeudi 15 mai coûtera 200 millions de dollars à General Motors.

La série noire continue pour General Motors. Le constructeur automobile a dû rappeler 2,7 millions de véhicules aux Etats-Unis, ce jeudi 15 mai. En comptant ce nouvel incident, le groupe a déjà dû rappeler plus de 7 millions de voitures en moins d'un an.

Cette fois-ci, le défaut concerne les branchements des feux arrière de 2,4 millions de véhicules, et les feux de croisement de 140.000 Chevrolet Malibu. Les feux de stop pouvaient ainsi ne pas s'allumer au moment du freinage, ou au contraire s'allumer sans raison.

En outre, le régulateur automatique de vitesse ou encore le dispositif de freinage d'urgence peuvent être désactivés. Selon un communiqué, treize accidents ayant causés deux blessés sont liés à ces problèmes de fabrication.

200 millions de dollars de facture pour GM

Ce problème avait déjà été identifié par GM, qui n'avait cependant pas rappelé les véhicules. Mais depuis l'affaire des rappels tardifs, le groupe préfère pécher par excès de précaution. Pour réparer les feux, le groupe devra débourser 200 millions de dollars.

"La sécurité des clients est au centre de la façon dont nous concevons et produisons les véhicules et ces annonces en sont des exemples pratiques", déclare Jeff Boyer, en charge de la sécurité, cité dans le communiqué.

Les précédents incidents techniques avaient déjà coûté 1,3 milliard de dollars à General Motors, ce qui avait fait plonger le bénéfice du groupe de 85,5% au premier trimestre.

J.S avec AFP