BFM Business

Ferrari engrange un bénéfice record au premier trimestre 2016

Les modèles à huit cylindres se vendent de mieux en mieux.

Les modèles à huit cylindres se vendent de mieux en mieux. - AFP- Justin Sullivan

"Le fabricant de voitures de luxe a dégagé 78 millions d’euros de bénéfices sur les trois premiers mois de l’année, soit 19% de plus que l’an dernier."

Les Ferrari ne se sont jamais aussi bien vendues. Le fabricant italien en a livré 1.882 au premier trimestre 2016, soit 15% de plus qu’un an auparavant. L’entreprise de luxueuses automobiles publie un bénéfice trimestriel record de 78 millions d’euros, en hausse de 19% par rapport aux trois premiers mois de 2015.

Les modèles à huit cylindres se vendent de mieux en mieux, en hausse de 21% par rapport à 2015. En revanche, les vente des 12 cylindres ont baissé de 6%.

Diminution de la dette

De son côté, le chiffre d’affaires a progressé de 8,8% et atteint 675 millions d’euros. Le résultat d'exploitation (EBITDA) progresse de 14% sur la même période, passant de 156 millions d'euros à 178 millions.

Autre bonne nouvelle pour l’entreprise sur le plan financier: sa dette a également enregistré une légère baisse, passant de 797 millions d'euros au 31 décembre 2015 à 782 millions au 31 mars 2016.

Par ailleurs, Ferrari annonce qu’elle se sépare de son administrateur délégué Amedeo Felisa. Il sera remplacé à ce poste par l'actuel président de la marque et patron du groupe Fiat Chrysler Automobiles, Sergio Marchionne. Amedeo Felisa "se retire" après avoir passé 26 ans au service de la célèbre marque mais il continuera à siéger dans le Conseil d'administration avec le titre de conseiller technique.

Ferrari est coté à la Bourse de Wall Street depuis l'automne 2015 et à la Bourse de Milan depuis le début de cette année.

A.R.avec AFP