BFM Business

Dieselgate: Volkswagen s'engage à intervenir sur 4 millions de voitures

Le groupe allemand tiendra un sommet de crise le 2 août.

Le groupe allemand tiendra un sommet de crise le 2 août. - PAUL J. RICHARDS / AFP

Le constructeur allemand avait déjà annoncé son intention de rappeler près 2,5 millions de véhicules diesel afin d'en réduire les émissions polluantes. Parmi les 4 millions de voitures concernées, figurent 600.000 Audi et des Porsche.

Alors que l'industrie automobile allemande est en pleine tourmente, le groupe Volkswagen s'est dit prêt ce jeudi à intervenir sur près d'un million de voitures diesel supplémentaires en Allemagne, dont des Porsche, afin d'en réduire les émissions polluantes.

Lors d'un sommet de crise sur le diesel prévu le 2 août à Berlin, réunissant pouvoirs publics et constructeurs allemands, "le groupe Volkswagen proposera de corriger 4 millions de véhicules et ainsi de nettement réduire les émissions", a déclaré Matthias Müller, patron du constructeur, à l'issue d"une rencontre avec Barbara Hendricks, ministre de l'Environnement.

Ce chiffre de 4 millions englobe en fait le rappel de 2,5 millions de véhicules diesel que mène déjà le groupe, numéro un mondial et propriétaire de douze marques, depuis l'éclatement à l'automne 2015 du "dieselgate", a précisé à l'AFP un porte-parole de l'entreprise. Le scandale du diesel avait révélé des manipulations à grande échelle par le constructeur de ses véhicules diesel pour les faire paraître plus propres qu'ils n'étaient en réalité.

Des véhicules Porsche concernés

Dans les 4 millions évoqués figurent également environ 600.000 voitures Audi comprises dans le rappel volontaire annoncé vendredi par la marque aux anneaux. Ce dernier concerne au total en Europe 850.000 véhicules diesel dotés de moteurs V6 et V8 TDI répondant aux normes Euro 5 et Euro 6 (les plus récentes). Le groupe Volkswagen propose maintenant d'y ajouter des véhicules Porsche et VW équipés de moteurs V6 et V8 TDI, une mesure qui toucherait davantage la marque de voitures de sport puisque seul le modèle Volkswagen Touareg est concerné. Côté utilitaires, les T5 et T6, versions modernes du mythique Combi, sont également inclus dans le calcul.

Le porte-parole a souligné que la forme que prendra l'intervention sur ce million supplémentaire de véhicules réformables n'est pas définie, dans l'attente du sommet sur le diesel, et ne parle pas encore de rappel. Cette annonce intervient alors que le désamour des consommateurs allemands pour le diesel s'accentue, dans le sillage du dieselgate et après les menaces de plusieurs villes d'interdire à la circulation les véhicules roulant au gazole les jours de forte pollution.

Les constructeurs veulent à tout prix éviter ces interdictions et tentent de montrer leur bonne disposition avant le sommet du 2 août, dont les participants attendent des mesures concrètes et valables pour toute l'Allemagne pour réduire les émissions d'oxydes d'azote (NOx). Daimler a ainsi récemment annoncé étendre une mesure de rappel volontaire à plus de trois millions de véhicules diesel de sa marque Mercedes-Benz en Europe afin de réduire leurs émissions polluantes.

P.L avec AFP