BFM Business

Davos: Renault espère reprendre la production en Iran

Carlos Ghosn espère reprendre la production en Iran

Carlos Ghosn espère reprendre la production en Iran - -

En marge du forum de Davos, Carlos Ghosn a déclaré, ce jeudi 23 janvier, qu'il espérait reprendre la production de voitures en Iran.

La venue d'Hassan Rohani à Davos a redonné de l'espoir à certains. Le président iranien a cherché, ce jeudi 23 janvier, à séduire les investisseurs du monde entier, évoquant les nouvelles perspectives en Iran

Carlos Ghosn, PDG de Renault, a immédiatement réagi. Il a dit espérer pouvoir reprendre courant 2014 la production de voitures en Iran, suspendue l'an dernier à cause des sanctions internationales.

"Nous devons tout d'abord nous assurer qu'un accord a été trouvé et que les sanctions sont levées", a-t-il dit à Reuters Insider, en marge du forum de Davos.

"J'espère que cela sera réglé dans le courant de l'année 2014 (...) Une fois qu'un accord aura été trouvé et que les sanctions auront été levées, immédiatement après l'investissement redémarrera."

Durcissement des sanctions internationales

Renault a suspendu à son tour en juillet dernier son activité d'assemblage de voitures en Iran dans le sillage du durcissement des sanctions internationales contre Téhéran en raison du programme nucléaire iranien. Un accord avec la communauté internationale a toutefois été trouvé en fin d'année dernière, augurant d'une levée progressive des sanctions.

"Nous voulons être capables de lancer à nouveau les opérations immédiatement après que les sanctions auront été levées", a poursuivi Carlos Ghosn.

Le PDG de Renault a ajouté s'attendre cette année à un retour à une croissance "régulière mais modérée" du marché automobile en Europe, qu'il estime autour de 1%.

Diane Lacaze avec Reuters