BFM Business

Chez Peugeot, les ventes de voitures électriques explosent depuis le début de l'année

Lors du dernier weekend de portes ouvertes de la marque, "26% des 208 vendues étaient électriques" s'enthousiasme Jean-Philippe Imparato sur le plateau de Good Morning Business.

L'année 2020 sera-t-elle l'année de la voiture électrique ? Les premiers retours chez Peugeot sont, en tout cas, probants.

"Sur le premier semestre, je pense que mondialement on est à 17% de parts de nos commandes strictement électriques. Sur la France, on est à 22%" explique Jean-Philippe Imparato, directeur de la marque Peugeot, sur le plateau de Good Morning Business. Mieux : rien que sur le dernier weekend de portes ouvertes, "26% des 208 vendues étaient électriques".

Du côté des plug-in et hybrides, les ventes "évoluent entre 13 et 15%" car ce sont généralement des véhicules plus chers et de niveau de gamme supérieur. "Je suis très surpris du train" de ces ventes, admet Jean-Philippe Imparato. La preuve, selon lui, que la transition vers le véhicule électrique est pleinement lancée.

Une prime thermique "n'a pas de sens"

"Et donc, dans ce contexte-là, me dire qu'on lance une prime à la casse thermique, pour moi, n'a pas de sens" souligne-t-il, en référence à l'une des mesures du plan auto décidé par le gouvernement. "Ça n'a pas de sens" poursuit-il. "Nous, on est pour un marché qui est libre et dans lequel on va vers une transition énergétique résolue. Et si on va vers une transition énergétique résolue, alors ce n'est pas une prime à la casse qui est suffisante pour amorcer ce mouvement. Ce sont des infrastructures, une urbanisation qui est adaptée aux objectifs qui sont les nôtres, c'est un plan auto non pas de 6 mois mais de 10 ans."

Et de marteler : "quand on se parle des 5 à 10 ans qui viennent, cette transition-là, elle sera électrique" explique le patron de Peugeot.

Thomas Leroy