BFM Business

CARTE - Les projets de téléphérique urbain en Ile-de-France

Le projet de téléphérique Câble A-Téléval est le plus avancé d'Ile-de-France.

Le projet de téléphérique Câble A-Téléval est le plus avancé d'Ile-de-France. - DFA-Ingerop-ERIC - STIF

13 projets de téléphérique urbain sont à l'étude en Ile-de-France. Ce moyen de transport aérien et électrique pourrait devenir dans la région une nouvelle alternative de transport.

Le téléphérique sera-t-il le transport de demain? Plus seulement réservé aux zones montagneuses, ce mode de transport pourrait bien s'implanter dans les villes franciliennes. Cette semaine, la RATP vient d'ailleurs de nouer un partenariat avec les sociétés Eiffage et Poma pour développer des projets de téléphériques urbains, preuve de l'intérêt pour ce mode de transport.

L'atout du téléphérique? Il est plus facile à construire qu'une ligne de tramway par exemple, peut franchir des obstacles sans besoin de lourds travaux d'infrastructure, ce qui représente un gain de coût. Le téléphérique présente aussi l'avantage d'être électrique et donc d'être comme le tramway ou le train une alternative aux transports polluants. A l'échelle de l'Ile-de-France, 13 projets sont à l'étude à des stades plus ou moins avancés. Découvrez-les sur la carte ci-dessous:

cable
cable © -

Le Câble A-Téléval, 4,5 km de ligne jusqu'à Créteil

Un seul de ces projets, celui du Câble A-Téléval, dans le Val-de-Marne, est véritablement sur les rails. Une enquête publique sera prochainement lancée et IDF-Mobilités, en charge des transports, a voté en juillet dernier le schéma du principe et le financement du téléphérique. Cette ligne, longue de 4,5 km, traverserait quatre communes, depuis Villeneuve-Saint-Georges jusqu'à Créteil-Pointe, à proximité de la ligne 8 du métro, ce qui constituerait une véritable offre complémentaire aux transports existants. 

Projet de station du Câble A-Téléval
Projet de station du Câble A-Téléval © DFA-Ingerop-ERIC - STIF

Un téléphérique le long de l'A12?

Dans les Yvelines, les élus de l'agglomération de Saint-Quentin espèrent eux aussi avancer sur leur projet de téléphérique, baptisé Surpraways. L'idée serait de créer ce téléphérique le long de l'A12 qui pourrait transporter 5.000 à 10.000 passagers par heure. L'agglomération vient de lancer une étude de faisabilité avec en ligne de mire les Jeux Olympiques de 2024. 

Projet de Supraways dans les Yvelines.
Projet de Supraways dans les Yvelines. © Agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines.

Si tous les projets franciliens à l'étude ne verront pas forcément le jour, tous sont imaginés comme une offre complémentaires aux transports existants et aux nouvelles lignes du Grand Paris Express à venir. 

Carole Blanchard avec Emeline Gaube