BFM Business

Avec la Model 3, Tesla et Elon Musk changent de braquet

Dévoilée ce vendredi 1er avril à 5h30 du matin, la Tesla Model 3 est une compacte électrique séduisante qui sera vendue 35.000 dollars.

Dévoilée ce vendredi 1er avril à 5h30 du matin, la Tesla Model 3 est une compacte électrique séduisante qui sera vendue 35.000 dollars. - Tesla

"Alors que le voile se lève enfin sur la Tesla "abordable", plus de 250.000 exemplaires ont déjà été pré-commandées en 36 heures, soit plus que le nombre de Tesla aujourd'hui en circulation. Mais la route est encore longue pour la marque américaine."

Il aurait pu l'appeler Model P pour "populaire" mais Elon Musk a décidé de faire dans la sobriété. La première Tesla "abordable" s'appellera donc Model 3 et sera bien bien vendu 35.000 dollars (30.700 euros). Elle sera disponible en 2017 aux États-Unis et début 2018 en Europe. Le tarif pour le vieux continent n'a toutefois pas été dévoilé. Si on peut parier que le prix en euro sera le même qu'en dollar selon une "jurisprudence" américaine, cela ferait donc 35.000 euros. Déduction faite des 6.300 euros du bonus écologique offert par l'Etat, les automobilistes français pourraient donc rouler dans une Tesla neuve pour 28.700 euros.

>>Tout savoir sur la Tesla Model 3

-
- © -

Tesla va-t-il pouvoir changer de dimension et toucher le grand public avec ce modèle? En ce qui concerne le prix, il est certain que la Model 3 peut faire changer la marque automobile californienne de dimension. Si on tient compte du bonus écologique, cette berline électrique est au même tarif qu'une Renault Megane bien équipée (la finition Intens en 1,6L est à 28.800 euros). On n'est pas très loin du prix moyen de la voiture achetée par les Français qui était de 24.000 euros en 2014.

Certes, le gros du marché français est constitué de véhicules d'occasion (5,5 millions en 2015 contre 1,9 million de neufs), mais la marque américaine devrait voir débarquer dans ses magasins une clientèle bien plus large que les quelques acheteurs de Model S à plus de 80.000 euros.

D'ailleurs 253.000 exemplaires avaient été pré-commandés sur le site en 36 heures. Un chiffre supérieur au nombre de Tesla actuellement en circulation dans le monde. Dans la mesure où chaque acheteur potentiel doit débourser 1.000 euros pour pré-commander la Model 3, on peut quasiment considérer qu'il s'agit de ventes fermes.

La Tesla Model 3 aura bien droit à son écran tactile mais Elon Musk s'est montré peu disert sur les spécificités techniques de la voiture.
La Tesla Model 3 aura bien droit à son écran tactile mais Elon Musk s'est montré peu disert sur les spécificités techniques de la voiture. © -

Mais si les fans (nombreux) sont déjà au rendez-vous, Monsieur et Madame Tout-le-Monde vont-ils craquer pour une Tesla? C'est là que ça pourrait se compliquer pour la marque américaine.

D'une part, il y a la technologie de l'électrique qui déroute encore les consommateurs. Malgré des ventes en forte croissance en 2015, l'électrique ne représente pas plus de 1% du marché français de l'automobile. Le principal frein concerne toujours l'autonomie. Et même si Tesla assure que sa Model 3 pourra parcourir 215 miles (345 kilomètres) avec un "plein" d'électricité, la technologie reste plus contraignante que celle des moteurs thermiques. Ne serait-ce que pour la charge qui -si on n'a pas accès à un super-chargeur- prend plusieurs heures. Si les acheteurs aisés de Model S ont pu faire fi de ces contraintes, le grand public sera peut-être moins enthousiaste.

D'autant que, sur le plan commercial, Tesla s'inscrit en rupture avec le marché automobile classique. La marque n'a pas de concessionnaire (elle ne possède que quatre boutiques en France). Elle ne reprend pas les véhicules d'occasion et les prix des véhicules ne sont pas négociables. Bref, une nouvelle façon de vendre de l'automobile qui se rapproche plus de l'Apple Store que du concessionnaire du coin. Pour un smartphone à 600 euros, cela passe mais pour un véhicule à 30.000 euros, cela reste à prouver.

Jusqu'à présent Elon Musk, a su défier les lois de la gravité en réussissant à faire de Tesla (marque inconnue il y a encore 3 ans) le premier vendeur de voitures électriques au monde. Une performance d'autant plus remarquable que la Model S est l'une des voitures électriques les plus chères au monde. À la manière d'Apple, Tesla a réussi à jouer sur les deux tableaux: la valeur et les volumes. Mais la marque à la pomme a subi de nombreux échecs avant d'y parvenir. Tesla ira-t-il plus vite?

Frédéric Bianchi