BFM Business

Après l’attentat à Nice, les vols vers la France se vendent encore moins

Les réservations de vols depuis l'étranger vers Nice pour les mois d'août et de septembre ont chuté de 19%.

Les réservations de vols depuis l'étranger vers Nice pour les mois d'août et de septembre ont chuté de 19%. - AFP - Josep Lago

La baisse des réservations s'est amplifiée après l'attaque qui a fait 84 morts à Nice, le soir du 14 juillet.

L'attentat du 14 juillet à Nice a amplifié la baisse des réservations de vols vers la France pour les mois d'août et de septembre, qui atteint désormais 20%, selon la société spécialisée ForwardKeys. Avant l'attaque, les réservations de vols pour la période août-septembre étaient déjà en recul du 16% par rapport à l'an dernier, en raison notamment des attentats du 13 novembre à Paris, précise ForwardKeys dans un communiqué.

-19% de réservations

Cette entreprise basée en Espagne a accès aux bases de données de "plus de 200.000 agences de voyage en ligne et physiques", grâce à ses partenariats noués avec les plus grands systèmes informatiques de réservation (les GDS). L'analyse des données de réservations montre également une chute des réservations sur août-septembre depuis l'étranger vers Nice, de -14% à -19% après l'attentat.

ForwardKeys a aussi mesuré l'effet immédiat de l'attaque du 14 juillet sur les vols internationaux: dans la semaine qui a suivi (15-23 juillet), les arrivées de touristes ont chuté de 8,8% en France et de 9,4% à Nice par rapport à la même période en 2015.

Effondrement des réservations à Nice

La saison estivale était pourtant bien partie, avec une fréquentation stable dans l'Hexagone (-0,2%) et en hausse dans la métropole azuréenne (+2%) entre le 1er et le 14 juillet. La destination Nice a été immédiatement délaissée par les touristes, avec un effondrement de 57% des réservations nettes (annulations comprises), toutes dates confondues, dans la semaine suivant l'attentat.

A.R. avec AFP