BFM Business

Air France: le moyen-courrier devrait enregistrer 120 millions d’euros de perte en 2014

Avec "Perform 2020", Air France cherche à redresser le réseau court et moyen-courrier déficitaire et à riposter aux low-cost.

Avec "Perform 2020", Air France cherche à redresser le réseau court et moyen-courrier déficitaire et à riposter aux low-cost. - Kenzo Tribouillard - AFP

Frédéric Gagey, PDG de la compagnie aérienne, a déclaré au Figaro de ce 2 septembre, que les pertes de l'activité moyen-courrier domestique seront divisées par deux cette année par rapport à 2012.

Après Transform 2015, Air France va présenter le 11 septembre son nouveau plan de restructuration, baptisé "Perform 2020". La compagnie aérienne cherche en effet à redresser le réseau court et moyen-courrier déficitaire et à riposter aux low-cost.

"Cette année, nous prévoyons que les pertes du moyen-courrier domestique seront divisées par deux par rapport à 2012. Elles devraient être de l'ordre de 120 millions d'euros", a expliqué Frédéric Gagey, PDG d’Air France, dans le Figaro (article payant) de ce mardi 2 septembre.

Le futur plan, dont les grandes lignes sont été dévoilées en juillet, prévoit de redistribuer des lignes aujourd'hui desservies par Air France à sa filiale régionale Hop!, et de développer la filiale low-cost du groupe, Transavia, sur les dessertes européennes.

Une grève prévue le 15 septembre

Le premier syndicat de pilotes à Air France (SNPL) a appelé à une semaine de grève à compter du 15 septembre pour peser sur ce nouveau plan.

"Derrière les revendications du SNPL se pose en fait la question du développement de Transavia, la compagnie low-cost du groupe Air France", a commenté Frédéric Gagey. "Le développement de Transavia n'est pas de l'externalisation. Il ne se fait pas aux dépens du moyen-courrier d'Air France", a-t-il soutenu au Figaro.

"Transform 2015" a entraîné, de 2012 à 2015, plus de 8.000 suppressions de postes, soit 10% des effectifs de la compagnie aérienne.

C.C. avec AFP