BFM Business

Télémédecine : la consultation en cabine made in France

La "Consult Station", la première cabine de téléconsultation médicale

La "Consult Station", la première cabine de téléconsultation médicale - H4D

Pour le secteur de la télémédecine, c'est une petite révolution. À partir de ce samedi, les téléconsultations sont remboursées comme n'importe quelle consultation classique. Ces dernières années, de nombreuses start-up se sont lancées sur le marché, en proposant des consultations par téléphone ou par visioconférence. L'une d'entre elles est allée encore plus loin. ll y a deux ans, H4D a commencé à installer en France des cabines de téléconsultation, pour de véritables visites médicales à distance.

Il y a trois ans, on lui claquait la porte au nez, aujourd'hui son téléphone n'arrête pas de sonner. Franck Baudino, le patron d'H4D, a inventé la cabine de téléconsultation. Au premier coup d'œil, on pourrait confondre la Consult Station avec un Photomaton. Une fois installé dans cette cabine un peu particulière, le patient entre un contact avec un médecin, à distance, qui procède à un véritable examen. Tous les outils d'un généraliste sont là, du thermomètre à l'électrocardiogramme. Si un patient ressent par exemple une douleur au tympan, son médecin va lui demander de glisser dans son oreille un otoscope muni d'une caméra, et il sera capable de dire si oui ou non, il souffre d'une otite.

Des otites, des bronchites et des gastro soignées

« 99% des patients ressortent de leur consultation avec un diagnostic » assure Franck Baudino. Les maladies traitées dans ses cabines sont les mêmes que celles qui le sont lors d'une consultation médicale classique : des bronchites, des otites, des gastro-entérites en grande majorité. « Au bout d'une minute, le patient oublie son environnement, il ne pense plus qu'il dialogue avec un médecin à distance » glisse encore le patron d'H4D. Franck Baudino, médecin généraliste de formation, a eu l'idée de ces Consult Station alors qu’il était en tournée dans les Alpes du Sud. « Je soignais un patient et j'ai reçu le coup de fil d'une maman qui se plaignait d'une forte fièvre chez son enfant. Ils habitaient à l'autre bout de la vallée, et j'ai mis un temps fou à les rejoindre. Je me suis dit que ce n'était pas possible » raconte Franck Baudino.

La première Consult Station installée chez Icade

En 2008, il se lance et commence à réfléchir à une solution pour lutter contre les déserts médicaux. Huit ans de recherche et développement plus tard, la Consult Station est née. Il a fallu batailler pour convaincre les médecins mais aussi les collectivités du sérieux du projet. Ce sont finalement les entreprises qui ont les premières accepté d'utiliser les cabines d'H4D pour les mettre à disposition de leurs salariés. La première Consult Station est installée dans les locaux d'Icade. Depuis, H4D a installé ses vabines dans une cinquantaine une cinquantaine de sociétés, mais aussi à l'étranger, en Belgique, en Italie, au Canada ou encore aux Etats-Unis.

Aller encore plus loin pour révolutionner la médecine

Dans l'hexagone, Franck Baudino se réjouit évidemment du remboursement des téléconsultations. Ce changement de législation va lui permettre de travailler plus facilement avec les collectivités. Il est déjà en contact avec certaines d'entre elles et devrait bientôt pouvoir installer ses cabines dans les mairies ou les casernes de pompiers. D'ici un an, le patron d'H4D compte doubler, voire tripler ses ventes. Et ce n'est sûrement qu'un début, car Franck Baudino a déjà d'autres projets en tête. « On peut aller encore beaucoup plus loin pour révolutionner la médecine » promet-il.

Justine Vassogne