BFM Business

Vivendi envisage d'introduire en Bourse SFR

La cotation en Bourse de SFR ne surviendra qu'après avoir redressé les comptes de l'opérateur

La cotation en Bourse de SFR ne surviendra qu'après avoir redressé les comptes de l'opérateur - -

Jean-René Fourtou, président du conseil de surveillance de Vivendi, a évoqué, ce mardi 30 avril, une introduction en Bourse de SFR. Celle-ci surviendrait après avoir redressé les comptes de l'opérateur téléphonique.

Le groupe SFR va-t-il bientôt être coté à part? Sa maison-mère, Vivendi, envisage, en tout cas, une introduction en Bourse de l'opérateur de téléphonie mobile.

"Nous pourrions procéder à une mise en bourse de SFR ultérieurement", a déclaré, ce mardi 30 avril Jean-René Fourtou, le président du conseil de surveillance du groupe, ajoutant que cette opération n'interviendrait pas dans le court terme. Elle se produirait seulement après avoir redressé les profits de l'opérateur.

"Une de nos priorités est de mettre en place la meilleure stratégie pour SFR", a-t-il précisé.

Vers deux pôles?

Vivendi est engagé depuis un an dans une revue stratégique de ses actifs, le groupe cherchant à sortir des télécoms pour se recentrer sur les médias.

L'idée serait d'arriver à deux pôles: d'un côté les télécoms, avec SFR et le brésilien GVT. Ce pôle pourrait être désendetté après la vente des parts de Vivendi dans Maroc Telecom.

De l'autre, les médias, avec Canal+, Universal et Activision. Vincent Bolloré, l'homme de médias et nouveau membre du conseil de surveillance du groupe, pourrait rapidement monter au capital de ce nouveau Vivendi aux contours plus restreints.

Il se murmure également, selon le Journal Du Dimanche, que le célèbre homme d'affaires pourrait prendre la place de Jean-René Fourtou, à partir de 2014.

"Monsieur Bolloré n'a pas fait part de sa volonté de me remplacer dans l'immédiat. Le conseil jugera le temps venu", a déclaré Jean-René Fourtou lors de l'assemblée générale, à ce sujet.

J.M. avec Reuters