BFM Business

Travailler debout pour plus de productivité

La startup Stir propose des bureaux qui s'adaptent en hauteur.

La startup Stir propose des bureaux qui s'adaptent en hauteur. - -

Les salariés de Google ou de Facebook s'y mettent. La tendance est au travail debout. Une start-up, Stir, a même mis au point un bureau dont la hauteur évolue au fur et à mesure de la journée.

C'est la grande tendance dans la Silicon Valley: travailler debout. Alors qu'une multitude d'études montrent que rester assis trop longtemps est mauvais pour la santé, de nombreux salariés demandent désormais des bureaux spéciaux qui permettent de rester à la verticale toute la journée.

Salariés sédentaires, il va falloir s'y faire: la chaise, c'est l'ennemi. Atrophie des muscles, risques accrus d'obésité, de diabète... Rester assis plus de six heures par jour augmenterait de près de 20% les risques de mourir prématurément.

Plans de travail montés sur tapis de course

Les ingénieurs californiens l'ont bien compris. Chez Facebook, ils sont plusieurs centaines à travailler debout. Et Google donne la possibilité à tout salarié de changer son bureau pour un "standing desk", un poste de travail à la verticale. Se tenir debout serait un antidote aux coups de barre et boosterait la productivité.

La tendance est telle qu'elle a généré tout un business. La startup Stir, par exemple, a mis au point un bureau intelligent, dont la hauteur évolue au cours de la journée de la position assise à la position debout. Un écran vous indique même le nombre de calories que vous avez brûlé. Certaines entreprises comme Google ou Microsoft poussent le bouchon encore plus loin, avec des plans de travail montés sur tapis de course. Niveau hygiène de vie c'est idéal, à condition de maîtriser l'art subtil de la saisie informatique en petites foulées.

Anthony Morel