BFM Business

Thales va équiper l'ONU en drones d'observation

Thales dispose d'un système de drone développé pour des missions de renseignement, de surveillance et de reconnaissance.

Thales dispose d'un système de drone développé pour des missions de renseignement, de surveillance et de reconnaissance. - Eric Piermont - AFP

"Le groupe français a remporté un contrat de 62 millions de dollars. Ses drones seront mis au service de la Minusma, la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unis pour la stabilisation au Mali."

Thales a remporté un contrat des Nations Unies de 62 millions de dollars pour quatre ans. Le groupe va fournir des drones d'observation pour le compte de la Minusma, la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unis pour la stabilisation au Mali. Cette information révélée par l'AFP n'a pas fait l'objet de commentaires du groupe français. On ignore précisément le type de drone qui sera déployé, mais le groupe français d'électronique de défense dispose d'une plateforme, le Watchkeeper, déjà en service dans l'armée britannique.

Le Watchkeeper est un système de drone développé pour des missions de renseignement, de surveillance et de reconnaissance (ISR), disposant d'un rayon d'action de plus de 140 kilomètres pour plus de 16 heures d'autonomie. Il est déjà engagé dans plusieurs compétitions internationale, notamment en Pologne et au Moyen-Orient.

Surveillance à courte portée

Thales a réalisé avec succès un vol de démonstration de son Watchkeeper dans un espace aérien civil en Grande-Bretagne, aux côtés d'avions pilotés, en octobre dernier. Il n'a en revanche pas été sélectionné par la Direction générale de l'armement (DGA) pour remplacer les vieux modèles Sperwer en service dans l'armée française. Le ministère de la Défense a en effet choisi le drone Patroller de Sagem (Safran) au détriment du Watchkeeper dans le cadre de l'appel d'offres sur le renouvellement des drones tactiques.

Ces drones servent à la surveillance à courte portée sur les théâtres d'opération et comblent une lacune entre les mini drones à courte portée et les plates-formes à longue portée, comme les drones MALE et HALE, combinant ainsi souplesse et autonomie. Ils sont utilisés pour les activités d'appréhension de la situation, de surveillance, de reconnaissance, d'acquisition de cibles, et d'évaluation des dégâts.

D. L. avec AFP