BFM Business

Sundar Pichai, l'enfant de Madras que Page met à la tête de Google

Son nom n'est pas très connu du grand public mais Sundar Pichai, nouveau PDG de Google, est derrière de nombreux produits phares du géant internet, du navigateur Chrome au système d'exploitation mobile Android.

Son nom n'est pas très connu du grand public mais Sundar Pichai, nouveau PDG de Google, est derrière de nombreux produits phares du géant internet, du navigateur Chrome au système d'exploitation mobile Android. - Lluis Gene-AFP

Embauché en 2004, ce quadragénaire diplômé de Stanford a vite monté les échelons chez Google. Il était le bras droit de Larry Page depuis 2014. Retour sur la carrière exemplaire de cet immigré indien incarnant le rêve américain.

Faut-il parler de "rêve américain" pour Sundar Pichai, nouvel homme fort de Google, à la suite de réorganisation présentée dans la nuit du 10 au 11 août 2015 ?

Le nouveau PDG présente tous les atours de l'ascension sociale réussie. A l'américaine. Parvenu au faîte de la société de technologie la plus puissante et la plus connue du monde, Sundar Pichai n'est pas né avec une cuillère d'argent dans la bouche.

Né en 1972, à Madras (le nom historique de Chennai), il est issu d'une famille indienne modeste. La petite histoire raconte qu'il ne disposait pas de sa propre chambre à coucher. Il dormait dans la salle à manger avec son plus jeune frère.

Une fois son diplôme de l'Institut de Technologie Kharagpur en poche, il se voit proposer aux Etats-Unis d'étudier en master de sciences de l'université californienne de Stanford. Cette pépinière de talents, dont les frais d'inscription sont très élevés, sait attirer à elle quelques brillants étudiants étrangers en leur offrant une bourse. 

Sa carrière chez Google s'est accélérée en 2013

Après un passage chez un spécialiste des semi-conducteurs, Applied Materials et au sein du cabinet de conseil McKinsey, il est embauché chez Google en 2004.

Un de ses premiers faits d'arme est d'avoir fait partie de l'équipe d'informaticiens qui a préparé le lancement de Chrome en 2008. Un événement majeur pour Google: ce navigateur web lui ayant permis, au fil des ans, de détrôner celui de Microsoft (Internet Explorer).

Sundar Pichai a progressivement élargi ses responsabilités à de nombreux produits phares du géant de l'Internet. En 2011, il est responsable à la fois du navigateur Chrome et du développement d'applications grand public à succès (comme la messagerie Gmail, ou les outils logiciels bureautiques Docs).

Son ascension s'est accélérée en 2013, lorsqu'il a récupéré la responsabilité d'Android, le joyau technologique de Google dans les smartphones, en plus de ses responsabilités antérieures.

En octobre 2014, il devient le bras droit de Larry Page

En octobre 2014, Sundar Pichai devient le bras droit de Larry Page, supervisant la gestion quotidienne des produits du groupe, ainsi que l'ingénierie et la recherche.

Le co-fondateur de Google qu'on peut considérer comme son mentor, a déclaré à son sujet : "J'ai passé pas mal de temps avec Sundar, l'aidant, ainsi que l'entreprise, autant que je pouvais, et je continuerai bien sûr de le faire. Sundar dit les choses que j'aurais dites (et parfois mieux!), depuis un peu de temps maintenant."

Homme discret, alors qu'il a la charge de produits et services qu'utilisent des millions d'internautes, Sundar Pichai a désormais les clés de la maison Google et de tous les services Internet qui ont fait son succès planétaire et... sa fortune financière. Passez de l'ombre à la lumière, ne sera pas son moindre défi !

Frédéric Bergé