BFM Business

SFR perd encore des abonnés mais améliore sa rentabilité

SFR a réussi à redresser sa marge

SFR a réussi à redresser sa marge - Éric Piermont - AFP

L'opérateur télécoms a vu le nombre de ses abonnés chuter de 100.000 au troisième trimestre. Mais sa marge brute d'exploitation a progressé.

L'opérateur SFR, filiale du groupe de médias et télécoms Altice, a annoncé jeudi une baisse de son chiffre d'affaires et de son nombre de clients au troisième trimestre, qui ne l'a pas empêché d'améliorer sa marge brute.

L'activité du groupe a diminué de 2,4% au troisième trimestre, à 2,8 milliards d'euros, a précisé SFR dans un communiqué.

Une partie de cette baisse (0,4%) est due à la chute des frais d'itinérance (roaming) dans l'Union européenne depuis le 1er mai, explique l'opérateur.

100.000 abonnés en moins 

Mais SFR a aussi perdu de nombreux clients durant l'été, surtout dans la téléphonie mobile, où le nombre d'abonnés a reculé de 100.000 en trois mois, dont 88.000 particuliers. Le groupe a en outre perdu 75.000 clients dans le haut débit.

Cette "perte nette de clients" a été en partie compensée par la remontée du revenu moyen par abonné (ARPU), passé de 22,3 euros au deuxième trimestre à 23,2 euros dans la téléphonie mobile, et de 35,6 à 35,8 euros dans le haut débit.

L'Ebitda en hausse

Par ailleurs, SFR a dégagé un excédent brut d'exploitation (Ebitda) ajusté de 1,04 milliard d'euros (+0,6%), soit une marge de 37,1% en hausse de 1,1 point, "grâce à la poursuite des programmes d'efficacité opérationnelle".

Le groupe a confirmé son "objectif à moyen terme d'une marge d'Ebitda ajusté de 45%", grâce à sa stratégie centrée sur la fibre optique et "de nouvelles transformations de la structure des coûts".

Un plan de suppression de 4.000 à 5.000 postes d'ici mi-2019, via des départs volontaires, a ainsi été annoncé cet été.

J.M. avec AFP