BFM Business

Santé connectée: Nokia revend la start-up française Withings à son cofondateur

Nokia avait acquis Withings en 2016 pour accélérer son entrée dans le domaine de la santé en proposant des montres connectées et des tensiomètres sans fil.

L'équipementier finlandais en télécoms Nokia a annoncé mercredi se séparer de Withings, sa branche de santé numérique, pour se consacrer au business-to-business et aux licences.

Nokia avait acquis en 2016 Whitings, alors une start-up française spécialisée dans les produits et services numériques dans l'e-santé, et créé une nouvelle division, Digital Health ("Santé numérique"), intégrée à la branche Nokia Technologies.

"La vente prévue de Santé numérique au confondateur de Withings Éric Carreel doit être une partie du changement de Nokia pour devenir une entreprise de business-to-business et de licences", a indiqué le groupe dans un communiqué.

"L'accord doit être conclu vers la fin du deuxième trimestre 2018", a précisé Nokia, qui ne révèle aucun montant.

Withings devait permettre au finlandais d'accélérer son entrée dans le domaine de la santé en proposant notamment des montres connectées et autres tensiomètres sans fil distribués.