BFM Business

Quand l'iPhone dope l'économie américaine

Le lancement de l'iPhone 5 devrait doper le PIB américain.

Le lancement de l'iPhone 5 devrait doper le PIB américain. - -

Ce soir, Apple doit dévoiler son iPhone 5. Selon la banque JP Morgan, les ventes de ce nouveau smartphone pourraient ajouter à elles seules près d'un demi-point de PIB à l'économie américaine au quatrième trimestre.

Le lancement de l’iPhone, prévu ce mercredi 12 septembre au soir, est un événement pour les technophiles. Mais cela l’est aussi pour le business. Selon la banque JP Morgan, le nouveau smartphone d’Apple va doper la croissance.

Qui aurait cru qu'un simple objet pouvait avoir à lui seul un impact tangible, mesurable, sur l'économie américaine ? Le calcul effectué par la banque est le suivant : un iPhone 5 devrait valoir 600 dollars -une estimation plutôt crédible-, a cette somme est retranché 200 dollars, qui partent à Taïwan ou en Corée du Sud, chez les sous-traitants d'Apple.

Des profits supérieurs à Microsoft

Restent 400 dollars par appareil qui vont alimenter directement la production de richesses des Etats-Unis. A raison de 8 millions d'iPhones 5 vendus sur les trois derniers mois de l'année, JP Morgan estime qu'il y aurait de quoi ajouter entre un quart et un demi point au PIB américain.

Le smartphone d’Apple a dépassé depuis longtemps le statut de simple objet pour atteindre celui de phénomène économique. Certains experts affirment que si l'iPhone était une entreprise, elle serait l'une des plus profitables du monde. Des experts estiment que ce téléphone génère à lui seul plus de profits que Microsoft, Ford, ou General Electric.

Anthony Morel