BFM Business

Pourquoi Vente-privée mise toujours plus sur le show-biz

L'emblématique patron de vente-privée.com, Jacques Antoine Granjon, ne cesse de développer l'activité de l'entreprise dans l'industrie du spectacle et du divertissement.

L'emblématique patron de vente-privée.com, Jacques Antoine Granjon, ne cesse de développer l'activité de l'entreprise dans l'industrie du spectacle et du divertissement. - Bertrand Guay AFP

Déjà propriétaire de deux théâtres parisiens et coproducteur du spectacle Dirty Dancing, le site de vente événementielle devient actionnaire de Weezevent, une société spécialisée dans la billetterie sur Internet.

Créée en 2008, Weezevent a conçu un outil logiciel de vente de billets, disponible en ligne. Il est ainsi accessible à tous les producteurs d’évènements, que ces derniers comptent seulement quelques inscrits ou pour plusieurs centaines de milliers de participants. er des inscriptions et envoyer des invitations. L’outil permet aussi de suivre les ventes selon les canaux de distribution et propose un système de contrôle d’accès avec listing et scan des billets « Cette entité vient compléter notre activité dans le secteur du divertissement en proposant aux exploitants de salles et aux producteurs d’événements de tout genre, un écosystème billetterie complet leur permettant d'organiser, de promouvoir et de distribuer leurs produits.» explique Thomas Kouck, directeur vénéral de vente-privee Entertainment. Cette filiale voit ainsi son activité renforcée, après l’acquisition du théâtre de la Michodière en avril 2014 puis celle du théâtre de Paris en 2013. Par ailleurs, cet investissement dans Weezevent confirme l'intérêt croissant du site de vente événementielle dans l'industrie du spectacle, après la récente annonce de la création de vente-privee Productions, son activité de co-production d’événements

Frédéric Bergé