BFM Business

Pourquoi il vaut mieux aller en Asie pour s’abonner à Apple Music

A Hong-Kong l'abonnement à Apple Music coûte près deux fois moins cher qu'en France

A Hong-Kong l'abonnement à Apple Music coûte près deux fois moins cher qu'en France - Anthony Wallace - AFP

Apple, qui a lancé cette semaine son service de streaming musical, le propose à des tarifs bien plus attractifs dans les pays asiatiques. Une première pour la marque américaine.

Apple ne veut pas faire de la figuration dans le streaming. L’américain qui viserait les 100 millions d’utilisateurs payants en un an (objectif un peu irréel il faut l’avouer) va donc devoir ratisser large. La preuve, la société de Tim Cook, va rompre avec son sacro-saint prix universel. Jusqu’à présent, lorsqu’elle lançait un produit, la société se contentait de convertir le tarif américain dans les différentes monnaies locales. Ce n’est pas le cas avec Apple Music.

1,70 euro par mois en Inde

Le service de streaming de l’américain propose des tarifs différenciés en fonction du pouvoir d’achat des pays dans lesquels il a été lancé. Ainsi, alors que l’abonnement coûte 9,90 euros par mois, il n’est que de 120 roupies en Inde, explique le journal Les Echos, ce qui est l’équivalent de 1,70 euro. Il s’agit de l’offre la moins chère du monde pour Apple Music. Aux Philippines, le même abonnement est facturé 3 dollars par mois mais il passe à 5 dollars en Thaïlande et en Indonésie.

Mais que va gagner Taylor Swift?

En fait, plus qu’au pouvoir d’achat, c’est à la concurrence qu’Apple cherche à s’adapter. Si on prend l’exemple de Hong-Kong, dont le PIB par habitant est à peine inférieur à celui de la France, l’abonnement là-bas y est à 48 dollars HK soit l’équivalent de 5,50 euros. C’est exactement le même tarif pratiqué par Spotify qui a lancé sa plateforme il y a quelques mois sur ce marché. Apple ne pouvait évidemment pas se permettre de proposer un prix deux fois plus élevé pour un produit équivalent. D'autant que si la firme n'adapte pas le prix de ses produits (iPhone, iPad...), elle le fait en ce qui concerne les services lorsqu'il y a déjà une concurrence locale. Ainsi, les chansons vendues sur iTunes qui coûtent aux alentours de 1 euro dans les pays occidentaux sont proposé à 15 roupies en Inde soit l'équivalent de 20 centimes.

Reste à savoir comment Apple va rémunérer les artistes avec ces abonnements à prix bradé. Alors que la chanteuse américaine Taylor Swift a menacé la marque américaine de retirer sa musique d'Apple Music en cas de non-rémunération durant les trois mois d'essai gratuit, quels seront les niveaux de revenus des artistes avec des abonnements à moins de deux euros par mois?

Frédéric Bianchi