BFM Business

Pour Uber, une ligne de crédit c'est 1 milliard de dollars

Uber cherche à obtenir une facilité de crédit d'un milliard de dollars.

Uber cherche à obtenir une facilité de crédit d'un milliard de dollars. - Tengku Bahar - AFP

Selon le Wall Street Journal, le spécialiste des VTC négocie en ce moment une facilité de crédit de milliard de dollars.

Uber demande aux banques de lui faire confiance. Le spécialiste des voitures de tourisme avec chauffeur cherche à obtenir une facilité de crédit de 1 milliard de dollars (897 millions d'euros), rapporte le Wall Street Journal, qui cite des sources proches du dossier.

Le groupe négocie sur ce point avec un certain nombre de grandes banques, leur demandant jusqu'où elles sont prêtes à s'engager et dans quelles conditions, précise le quotidien américain.

6 ou 7 banques pourraient participer

Environ six ou sept banques doivent participer à cette ligne de crédit, ajoute-t-il, ajoutant qu'une introduction en Bourse de la société n'est pas imminente. Une source a dit qu'elle n'aurait pas lieu avant l'an prochain au plus tôt, précise le Wall Street Journal. La facilité de crédit, ou ligne de crédit revolving, n'est pas nécessaire au financement des activités au jour le jour d'Uber, indique le journal.

Le groupe basé à San Francisco, qui a connu une croissance rapide et est actuellement valorisé autour de 40 milliards de dollars, a soumis une offre allant jusqu'à 3 milliards de dollars (2,7 milliards d'euros) pour reprendre HERE, la filiale de cartographie de Nokia, a rapporté le 8 mai le New York Times, de sources proches du dossier. Uber a refusé de commenter.

D. L. avec Reuters